La bourse est fermée
  • Dow Jones

    30 937,04
    -22,96 (-0,07 %)
     
  • Nasdaq

    13 626,06
    -9,93 (-0,07 %)
     
  • Nikkei 225

    28 546,18
    -276,11 (-0,96 %)
     
  • EUR/USD

    1,2170
    +0,0025 (+0,21 %)
     
  • HANG SENG

    29 391,26
    -767,75 (-2,55 %)
     
  • BTC-EUR

    26 327,03
    -59,96 (-0,23 %)
     
  • CMC Crypto 200

    646,76
    -0,57 (-0,09 %)
     
  • S&P 500

    3 849,62
    -5,74 (-0,15 %)
     

Plan d’économies chez Danone : "À priori, on ne taille pas dans l'outil de production, ce qui devrait logiquement rassurer", selon un professeur d’économie

franceinfo
·1 min de lecture

Danone a annoncé lundi 23 novembre un plan d'économies d'un milliard d'euros d'ici à 2023 et va supprimer jusqu'à 2 000 postes administratifs dans le monde, dont 400 à 500 en France. "À priori, on ne taille pas dans l'outil de production de Danone, ce qui devrait logiquement rassurer, au moins en partie, les syndicats", a estimé sur franceinfo Gabriel Colletis, professeur d’économie à l’université de Toulouse 1 et président de l’association du Manifeste pour l’industrie. Pour lui, "cela signifie que logiquement, Danone maintient son outil de production, ne réduit pas la voilure."

franceinfo : Ce plan d'économies est-il le premier d'une longue série dans l'industrie française ?

Gabriel Colletis : Effectivement, on peut craindre que ces licenciements soient les premiers d’une longue série. S'agissant de Danone, il ne s'agit pas de licenciements dans les effectifs de production puisque, comme ceci a été annoncé, ce sont des emplois administratifs, des emplois de cadres, des emplois de manager qui seront supprimés et non pas des emplois de production. Donc, à priori, on ne taille pas dans l'outil de production de Danone, ce qui devrait logiquement rassurer, au moins en partie, les syndicats. Cela signifie que logiquement, Danone maintient son outil de production, ne réduit pas la voilure, tente de (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi