Marchés français ouverture 8 h 43 min
  • Dow Jones

    30 814,26
    -177,24 (-0,57 %)
     
  • Nasdaq

    12 998,50
    -114,10 (-0,87 %)
     
  • Nikkei 225

    28 242,21
    -276,97 (-0,97 %)
     
  • EUR/USD

    1,2082
    -0,0003 (-0,02 %)
     
  • HANG SENG

    28 862,77
    +288,91 (+1,01 %)
     
  • BTC-EUR

    30 148,56
    +530,35 (+1,79 %)
     
  • CMC Crypto 200

    708,54
    -26,60 (-3,62 %)
     
  • S&P 500

    3 768,25
    -27,29 (-0,72 %)
     

Plan d'épargne retraite : vous l'aimez individuel ou collectif ?

·2 min de lecture

Tout comme le PER individuel, les PER ouverts par les entreprises ont été introduits par la Loi PACTE afin de simplifier et harmoniser les produits d’épargne retraite. Malgré leur faible médiatisation, ce produit d'épargne retraite collectif est pourtant plus avantageux que le PER individuel et vous y avez peut-être d’ores et déjà accès grâce à votre employeur. Le nouveau PER sous le feu des projecteurs Après un an d’existence, il existe plusieurs raisons pour lesquelles les PER sont mis en avant ces dernières semaines, la première étant qu’ils vous permettent de réaliser des économies d’impôt sur le revenu pour l’année 2020 si vous faites un versement personnel d’ici la fin de l’année. De par ses avantages fiscaux, sa portabilité et sa gestion pilotée, le nouveau PER est également mis en avant comme un produit idéal pour placer l’épargne que vous avez accumulée depuis le début de la crise sanitaire (100 milliards d’euros à l’échelle nationale), au lieu de la laisser dormir sur des produits d’épargne peu rémunérateurs comme le Livret A. Dernière raison et non des moindres, la dernière étude d’OpinionWay pour la Carac (Mutuelle d’épargne, de retraite et de prévoyance) montre que la retraite est un sujet de préoccupation pour presque neuf Français sur dix dont la moitié pour des raisons financières. Un chiffre peu surprenant lorsqu’on sait qu’il faut épargner autour de 300.000 euros pour obtenir 1.000 euros de rente mensuelle à la retraite et que 80% des actifs Français qui n’ont pas encore commencé à préparer leur retraite pensent le faire seulement à partir de 50 ans. Des chiffres préoccupants qui, couplés à ce contexte de fin d’année et d’accumulation d’épargne, poussent tous les acteurs du secteur, médias y compris, à lancer de grandes campagnes de sensibilisation sur la nécessité d’ouvrir un PER à titre individuel. Le PER Cliquez ici pour lire la suite