La bourse est fermée

Le plan de bataille de Nickel pour conquérir l'Europe

Vincent MIGNOT
1 / 1

Le plan de bataille de Nickel pour conquérir l'Europe

Marie Degrand-Guillaud, Nickel aura 1,5 million de clients à la fin de l’année et en vise 4 millions d’ici 2024. Où comptez-vous aller chercher ces 2,5 millions de clients supplémentaires ?

Marie Degrand-Guillaud : « Aujourd’hui, Nickel s’adresse à trois profils de clientèle. Un tiers de nos clients sont venus suite à des problèmes avec leur ancienne banque - des interdits bancaires notamment. Un autre tiers pour faire des économies sur leurs frais bancaires. Et un dernier tiers parce qu’ils ont besoin d’un compte pour des usages spécifiques - acheter en ligne, payer à l’étranger, etc. Nous sommes très loin d’avoir fait le plein sur ces trois segments. Et nous comptons aussi toucher de nouveaux profils, en accentuant nos efforts en matière de marketing. »

Il y a 5 ans et demi, Nickel était le « compte sans banque » ? Désormais, vous semblez assumer totalement votre étiquette de néobanque. Qu’est-ce qui a changé entretemps ?

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Plan épargne retraite : où pouvez-vous déjà en ouvrir un ?
- Garde d'enfant : 8 000 familles encore pénalisées par les bugs récurrents de Pajemploi
- Impôts : le fisc découvre le paiement instantané