La bourse ferme dans 2 h 42 min
  • CAC 40

    5 621,32
    +22,71 (+0,41 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 617,58
    +22,16 (+0,62 %)
     
  • Dow Jones

    30 930,52
    +116,26 (+0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,2107
    -0,0026 (-0,22 %)
     
  • Gold future

    1 841,40
    +1,20 (+0,07 %)
     
  • BTC-EUR

    28 746,57
    +239,97 (+0,84 %)
     
  • CMC Crypto 200

    685,65
    -29,55 (-4,13 %)
     
  • Pétrole WTI

    53,49
    +0,51 (+0,96 %)
     
  • DAX

    13 910,84
    +95,78 (+0,69 %)
     
  • FTSE 100

    6 715,68
    +2,73 (+0,04 %)
     
  • Nasdaq

    13 197,18
    +198,68 (+1,53 %)
     
  • S&P 500

    3 798,91
    +30,66 (+0,81 %)
     
  • Nikkei 225

    28 523,26
    -110,20 (-0,38 %)
     
  • HANG SENG

    29 962,47
    +320,19 (+1,08 %)
     
  • GBP/USD

    1,3669
    +0,0034 (+0,25 %)
     

La planète célèbre plus discrètement 2021 à l'ombre de la pandémie

·2 min de lecture

Affluence ultra réduite sur Times Square à New York, plages quasiment vidées à Rio de Janeiro et Champs-Elysées désertés à Paris: de nombreux pays du monde ont mis la sourdine aux célébrations du Nouvel An.

Affluence ultra réduite sur Times Square à New York, plages quasiment vidées à Rio de Janeiro et Champs-Elysées désertés à Paris: de nombreux pays du monde ont mis la sourdine aux célébrations du Nouvel An, entrant vendredi en 2021 sous l'influence de la pandémie de coronavirus qui a fait plus de 1,8 million de morts à travers le le monde.

Les nouvelles vagues épidémiques ont contraint des milliards de personnes à célébrer le passage au Nouvel An dans l'intimité, chez elles, et à suivre les célébrations virtuellement, après des mois de restrictions voire de confinement.

A Sydney, la plus grande ville d'Australie, le célèbre feu d'artifice du Nouvel an a été tiré à 13h00 GMT au-dessus de la Baie, mais en l'absence quasi totale de spectateurs après l'apparition d'un récent foyer de contamination dans le nord de la ville qui totalise quelque 150 cas.

- "I will survive" -

A New York, le quartier de Manhattan était bouclé et les fêtards encouragés à suivre de chez eux le compte à rebours télévisé et les shows de Jennifer Lopez et Gloria Gaynor chargée d'interpréter à 77 ans son célèbre titre disco "I will survive" ("Je survivrai").

Sur Times Square, qui déborde habituellement de fêtards euphoriques pour la traditionnelle "tombée de la boule" sous une pluie de confettis, la foule a été remplacée cette année par un groupe de travailleurs en première ligne contre la pandémie, spécialement invités, et séparés par des barricades pour imposer la distanciation sociale.

"Ça ne peut pas être pire que l'année dernière... J'espère vraiment que nous aurons beaucoup plus de sagesse (en 2021) de la part des dirigeants de notre pays et qu'ils seront en mesure de nous aider", a déclaré à l'AFP une actrice de 31 ans, Jordan Mann, passant la soirée à la maison entre colocataires.

Le maire Bill de Blasio a évoqué 2020 comme "sans doute la plus dure année de l'histoire de New York". "En janvier, nous allons vacciner un million de New-Yorkais", a-t-il promis.

Les Etats-Unis sont le pays du m[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi