La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 739,73
    -336,14 (-4,75 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 089,58
    -203,66 (-4,74 %)
     
  • Dow Jones

    34 899,34
    -905,04 (-2,53 %)
     
  • EUR/USD

    1,1322
    +0,0110 (+0,99 %)
     
  • Gold future

    1 788,10
    +1,20 (+0,07 %)
     
  • BTC-EUR

    47 765,08
    -890,26 (-1,83 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 365,60
    -89,82 (-6,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    68,15
    -10,24 (-13,06 %)
     
  • DAX

    15 257,04
    -660,94 (-4,15 %)
     
  • FTSE 100

    7 044,03
    -266,34 (-3,64 %)
     
  • Nasdaq

    15 491,66
    -353,57 (-2,23 %)
     
  • S&P 500

    4 594,62
    -106,84 (-2,27 %)
     
  • Nikkei 225

    28 751,62
    -747,66 (-2,53 %)
     
  • HANG SENG

    24 080,52
    -659,64 (-2,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,3342
    +0,0022 (+0,16 %)
     

Plainte contre Miss France : le concours se défend de ne pas être "régi par le droit du travail"

·1 min de lecture

La société Miss France répond à Osez le féminisme. L'association a saisi les prud’hommes au motif que participer à Miss France serait un travail et devrait ainsi être soumis aux normes juridiques du droit du travail. Les critères de sélection du concours relèveraient alors de la discrimination. Dans une interview accordée à BFMTV, sa nouvelle présidente Alexia Laroche-Joubert a plaidé le fait que Miss France n'est qu'un simple concours.

>> Retrouvez les journaux des médias tous les matins à 9h10 sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

"C’est un concours", a-t-elle expliqué au micro de BFMTV mardi. "Ce n'est pas régi par le droit du travail", a-t-elle ajouté. "En revanche, il y a un règlement du jeu. Ce n'est pas comme Koh-Lanta (ndlr : émission également produite par la société d'Alexia Laroche-Joubert, Adventure Line Productions) qui dure 40 jours. Cela n'a rien à voir. Il y a un statut pour ça, il y a des règlements du jeu."

Un concours plus axé sur les "prises de parole"

Alexia Laroche-Joubert a balayé l’idée de contrats de travail et a réitéré son envie de moderniser encore davantage le concours en le concentrant moins sur le physique de ses candidates et davantage sur leurs prises de parole. "Miss France n’est pas une mannequin, elle va au contact des Français et des officiels", a soutenu Alexia Laroche-Joubert. "Elle doit véhiculer des valeurs auprès des jeunes filles." 

L'association Osez le Féminisme et trois femmes, qui n'ont pas pu participer au conco...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles