La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,14
    +96,81 (+1,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 017,44
    +64,99 (+1,64 %)
     
  • Dow Jones

    34 382,13
    +360,68 (+1,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,2146
    +0,0062 (+0,51 %)
     
  • Gold future

    1 844,00
    +20,00 (+1,10 %)
     
  • BTC-EUR

    40 278,16
    -141,81 (-0,35 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,33
    +39,77 (+2,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,51
    +1,69 (+2,65 %)
     
  • DAX

    15 416,64
    +216,96 (+1,43 %)
     
  • FTSE 100

    7 043,61
    +80,28 (+1,15 %)
     
  • Nasdaq

    13 429,98
    +304,99 (+2,32 %)
     
  • S&P 500

    4 173,85
    +61,35 (+1,49 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,46 (+2,32 %)
     
  • HANG SENG

    28 027,57
    +308,90 (+1,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,4102
    +0,0050 (+0,36 %)
     

"Plaidoyer pour la cantine d'entreprise", la chronique de David Abiker

·1 min de lecture

Depuis un an, notre cafétéria est fermée et nous sommes contraints d’aller déjeuner dans un parc ou, comme Dimitri, de manger des plats plus ou moins faits maison devant notre ordinateur. Rien ne me déprime plus que de faire la queue à la boulangerie du coin avec tous ces employés de bureau qui me renvoient à ma propre condition d’employé de bureau. Je me souviens de notre cafétéria. Le cuisinier proposait des travers de porcs longs comme des flûtes et, une fois par mois, c’était cassoulet ou couscous. Même la macédoine de légumes me manque. Il y avait aussi un coin «healthy» qui, avec le temps, était devenu un espace de drague officieux.

Un an a passé et j’ai mis à profit ce temps pour élaborer les sept raisons pour lesquelles notre self d’entreprise doit rouvrir.

1. Le self, c’est d’abord la possibilité d’avoir une vision panoramique sur les effectifs : 300 personnes qui font la queue, errent dans l’espace un plateau sur les bras et s’assemblent ensuite par affinités électives. La cantine est un paysage communautaire fascinant.

2. En observant un plateau-repas, on en apprend beaucoup : on sait qui est au régime, qui va s’endormir en réunion, avec qui on doit éviter à tout prix de prendre l’ascenseur. Stagiaire, je fantasmais sur une DRH qui mangeait des abats une fois par semaine.

>> A lire aussi - Télétravail : l’employeur peut suspendre les tickets restaurant selon un tribunal

3. Déjeuner avec ses collègues, c’est comprendre leurs mœurs et leurs manières, repérer qui sait tenir (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

"Sponsoriser", cette nouvelle manière de collaborer au travail
Congés payés : votre patron pourra bien vous imposer plus de jours
Prime Macron : dans quelles conditions votre entreprise pourra vous la verser
Et si cumuler plusieurs métiers était la clé pour s'épanouir dans sa vie professionnelle ?
Voici les 25 entreprises qui offrent les meilleures opportunités de carrière en 2021, selon LinkedIn