La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 712,48
    +5,16 (+0,08 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 962,41
    +0,42 (+0,01 %)
     
  • Dow Jones

    34 347,03
    +152,93 (+0,45 %)
     
  • EUR/USD

    1,0400
    -0,0012 (-0,11 %)
     
  • Gold future

    1 755,00
    +9,40 (+0,54 %)
     
  • BTC-EUR

    15 930,05
    -29,16 (-0,18 %)
     
  • CMC Crypto 200

    386,97
    +4,32 (+1,13 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,55
    -1,39 (-1,78 %)
     
  • DAX

    14 541,38
    +1,78 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    7 486,67
    +20,07 (+0,27 %)
     
  • Nasdaq

    11 226,36
    -58,94 (-0,52 %)
     
  • S&P 500

    4 026,12
    -1,14 (-0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    28 283,03
    -100,07 (-0,35 %)
     
  • HANG SENG

    17 573,58
    -87,32 (-0,49 %)
     
  • GBP/USD

    1,2073
    -0,0041 (-0,34 %)
     

Placement : les livrets bancaires solidaires valent-ils le coup ?

économie solidaire
économie solidaire

À l'occasion de la semaine de la finance solidaire qui se déroule du 7 au 14 novembre, on se pose la question : comment donner un sens à mon épargne ? Quels placements à impact social et environnemental choisir ? Si l'assurance vie, l'épargne retraite ou encore l'épargne salariale offrent la possibilité d'investir dans des fonds verts (ISR, labellisés Finansol ou Greenfin), ce ne sont pas les seules options. Les livrets bancaires solidaires sont accessibles à tous les portefeuilles. Autre avantage : votre argent reste disponible à tout moment et un simple virement vers votre compte courant vous permet de le récupérer en cas de besoin.

Le livret développement durable et solidaire (LDDS)

Depuis 2020, le classique Livret développement durable (LDD) est devenu vraiment solidaire d'où son acronyme LDDS. Une partie de l'encours collecté de ce livret réglementé, faux jumeau du Livret A rémunéré à 2% net depuis le 1er août, sert donc à financer des PME françaises et l'économie sociale et solidaire (ESS), ainsi que les travaux d'économie d'énergie dans les logements anciens. Mais selon l'UFC-Que-Choisir, cette part représente moins de 30% des encours du LDDS, soit environ 40 milliards d'euros sur les 130 milliards d'euros déposés sur les LDDS à la fin septembre. L'association des consommateurs estime par ailleurs que les obligations des banques sont trop « maigres »: elles ne doivent verser que « 15% des fonds à des projets écologiques et sociaux ». Il est cependant possible depuis le 1er octobre 2020 de faire un don vers des structures de l'économie sociale et solidaire depuis votre LDDS. Chaque banque doit avoir au moins 10 partenaires ESS.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Rachat de RTT : les subtilités du paiement exceptionnel des jours de repos 2022
- Banque en ligne : deux mois offerts pour tester Hello Business, l'offre pour les pros d'Hello bank !
- Epargne : les trois pièges du PER