La bourse est fermée

Ce placement immobilier rapporte 7 fois plus que le Livret A

Vous souhaitez acquérir un logement pour le mettre en location et profiter des rendements de l'immobilier résidentiel, mais vos moyens financiers sont limités ou l'idée de tomber sur un locataire mauvais payeur vous effraie? Il existe une solution alternative qui permet de se débarrasser des contraintes supportées par tout propriétaire bailleur.

Il s'agit de la société civile de placement immobilier (SCPI), une structure de gestion professionnelle qui donne la possibilité à un particulier d'acquérir une part d'un immeuble de bureau. L'épargnant a ainsi accès au marché de l'immobilier tertiaire habituellement réservé aux professionnels, jugé plus rémunérateur qu'un investissement dans la pierre traditionnelle. Concrètement, les SCPI achètent des immeubles (notamment de bureaux), trouvent des locataires, gèrent le patrimoine et reversent les loyers.

Il existe plus de 160 SCPI en France gérées par 27 groupes, selon l'Association française des sociétés de placement immobilier (ASPIM). La gestion locative des actifs détenus par la SCPI est déléguée à une société contrôlée par l'Autorité des marchés financiers, le même organe qui encadre la Bourse de Paris. Le régulateur est notamment chargé de veiller à la régularité des opérations effectuées sur les parts de SCPI, et veille au respect des obligations professionnelles auxquelles sont astreintes ces sociétés.

SCPI CA1.jpg

Introduit par...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi