Publicité
La bourse ferme dans 4 h 52 min
  • CAC 40

    8 104,83
    +9,86 (+0,12 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 038,73
    +3,32 (+0,07 %)
     
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,29 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0860
    +0,0011 (+0,10 %)
     
  • Gold future

    2 346,30
    +11,80 (+0,51 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 050,39
    -610,16 (-0,96 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 483,01
    -1,19 (-0,08 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,14
    +0,42 (+0,54 %)
     
  • DAX

    18 707,51
    +14,14 (+0,08 %)
     
  • FTSE 100

    8 317,59
    -21,64 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,79 (+1,10 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    38 900,02
    +253,91 (+0,66 %)
     
  • HANG SENG

    18 827,35
    +218,41 (+1,17 %)
     
  • GBP/USD

    1,2751
    +0,0012 (+0,10 %)
     

La place des personnes trans dans le sport au cœur d’un groupe de travail du gouvernement

Pour favoriser l’inclusion des personnes trans dans le sport, la France fera appel à un groupe d’experts, annonce la minsitre des sports.
Pour favoriser l’inclusion des personnes trans dans le sport, la France fera appel à un groupe d’experts, annonce la minsitre des sports.

TRANSIDENTITÉ - C’est un sujet sensible sur lequel les instances du sport mondial se renvoient la balle. La ministre des Sports, Amélie Oudéa-Castéra a annoncé ce mercredi 17 mai qu’un groupe d’experts sera constitué d’ici « l’automne prochain » pour définir des préconisations pour « favoriser l’inclusion » des personnes transgenres dans le sport de haut niveau.

« On est là face à une évolution sociétale qu’on doit arriver à mieux accommoder dans le sport (...), d’abord dans le monde amateur en encourageant la pratique sportive des personnes transgenres », a assuré la ministre des Sports en préambule d’un colloque organisé au Comité d’organisation des Jeux Olympiques de Paris-2024 sur la lutte contre l’homophobie dans le sport. « On a un enjeu particulier sur le sujet du haut niveau », ajoute-t-elle.

Fin 2021, le Comité international olympique (CIO) a renoncé à établir des directives uniformes quant aux critères de participation des sportifs intersexes et transgenres, laissant la main aux fédérations internationales.

L’athlétisme exclut les personnes trans

Depuis, la fédération internationale d’athlétisme (World Athletics) a décidé d’exclure les personnes transgenres des compétitions féminines, décision est en vigueur depuis le 31 mars. « Pour beaucoup, les preuves que les femmes trans ne conservent pas un avantage sur les femmes biologiques sont insuffisantes. Ils veulent plus de preuves (...) avant de prendre en considération l’option d’une inclusion dans la catégorie féminine », déclarait Sebastian Coe, président de la Fédération internationale d’athlétisme le 23 mars.

PUBLICITÉ

En France, l’athlète Halba Diouf. La sportive de 21 ans a été retirée de la liste des participants aux championnats de France d’athlétisme. Elle avait exprimé sa colère dans le magazine L’Équipe, le 7 avril dernier.

« Le risque que nous avons (...) c’est vraiment celui d’un double écueil, d’un côté la pétition de principe de trans qui aurait transitionné et qui dirait ’voilà l’état civil, je suis une femme, donc j’ai le droit de jouer’. Ça ne peut pas être aussi simple », estime-t-elle avant de poursuivre : « parce qu’il y a un enjeu d’équité sportive qui aussi est très important. Et puis à l’autre bout du spectre, on ne peut pas être dans une logique de fermeture et ne pas vouloir éclairer davantage la réflexion par la mobilisation de nos experts ».

Cette exclusion est aussi la décision prise par la fédération de natation qui a décidé d’interdire aux personnes ayant eu une puberté masculine de participer à des compétitions féminines.

Amélie Oudéa-Castéra explique également « parfaitement » comprendre que les choses évoluent sur ce terrain-là, « mais il faut qu’on ait le plus possible de critères (...) pour favoriser l’inclusion des personnes transgenres dans nos compétitions sportives », conclut-elle.

À voir également sur Le HuffPost :

Maillot contre l’homophobie : Oudéa-Castéra veut des sanctions contre les joueurs réfractaires

Les athlètes transgenres renvoyées au débat de l’équité en compétition