La bourse est fermée
  • Dow Jones

    32 637,19
    +516,91 (+1,61 %)
     
  • Nasdaq

    11 740,65
    +305,91 (+2,68 %)
     
  • Nikkei 225

    26 604,84
    -72,96 (-0,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,0734
    +0,0049 (+0,46 %)
     
  • HANG SENG

    20 116,20
    -55,07 (-0,27 %)
     
  • BTC-EUR

    27 562,50
    -389,10 (-1,39 %)
     
  • CMC Crypto 200

    642,36
    -18,78 (-2,84 %)
     
  • S&P 500

    4 057,84
    +79,11 (+1,99 %)
     

Pixy, le mini-drone dédié aux selfies et aux vidéos personnelles

Fini le selfie stick ! Désormais les selfies se prennent avec un drone. En tout cas, c’est ce que propose Snap Inc, la maison mère de Snapchat. Après ses lunettes connectées Spectacles, voici son drone Pixy, capable de prendre des photos et vidéos (sans son) et les transférer automatiquement dans la rubrique Souvenirs de Snapchat.

L’appareil en plastique jaune ne pèse que 101 grammes (batterie incluse) et pourtant il s’agit bien d’un quadricoptère doté d’un appareil photo. Il tient dans la paume de la main et une simple pression suffit à le faire décoller. Pas besoin de le piloter, il suit une trajectoire prédéfinie. Pixy propose quatre modes : stationnaire ou suivi, pendant 60 secondes maximum, orbite, où il trace un cercle autour de vous à 4,5 mètres maximum, et révélation, où il s’éloigne jusqu’à neuf mètres puis revient.

Vidéo de présentation du drone Pixy, dont certaines images ont été tournées avec le drone (mention « Created with Pixy »). © Snap Inc.

Un drone soumis à la réglementation

Une fois le vol terminé, Pixy se pose directement dans la paume de la main, qu’il détecte grâce à une seconde caméra placée sous l’appareil. Côté images, Snap indique que son drone produit des photos de 12 mégapixels, et des vidéos de 2,7 k (soit sans doute une définition de 2.704 x 1.520 pixels) et dispose d’une mémoire interne de 16 gigaoctets. Concernant l’autonomie, Snap annonce cinq à huit vols, soit à peine quelques minutes.

Toutefois, il faut garder à l’esprit que malgré sa taille, Pixy est bel et bien soumis à la réglementation concernant l’utilisation des drones. Il est de classe C0 selon la nouvelle réglementation européenne, ce qui signifie qu’il n’a pas besoin d’être déclaré. Toutefois, le pilote devra être enregistré sur le site AlphaTango et apposer son numéro d’exploitant sur l’appareil. Il ne faut pas l’utiliser dans l’espace public en agglomération, même si pour cette catégorie le survol d’une personne est toléré. Et bien entendu il faudra éviter les zones...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles