Marchés français ouverture 8 h 37 min

Pixium Vision annonce la publication dans la revue Ophthalmology de données cliniques prometteuses du Système Prima dans la DMLA sèche

Pixium Vision
  • Le Système Prima restitue la perception visuelle centrale chez les patients atteints de DMLA sèche
  • L’implantation sous-rétinienne n’affecte pas la vision périphérique résiduelle naturelle
  • L’amplification électronique apportée par les lunettes de deuxième génération pourrait permettre d’améliorer l’acuité visuelle

Paris, 2 Mars 2020 – 17.45 CET– Pixium Vision (FR0011950641 - ALPIX), société bioélectronique qui développe des systèmes de vision bionique innovants pour permettre aux patients ayant perdu la vue de vivre de façon plus autonome, annonce ce jour la publication dans Ophthalmology, la revue à comité de lecture de l’American Academy of Ophthalmology (AAO), d’un article sur la capacité du Système Prima à stimuler les cellules rétiniennes.

L’article, intitulé “Photovoltaic Restoration of Central Vision in Atrophic Age-Related Macular Degeneration”, détaille les premiers résultats de tolérance et d’efficacité obtenus avec le Système Prima chez des patients atteints de forme évoluée de la Dégénérescence Maculaire liée à l’Age (DMLA) sèche, également dénommée Atrophie Géographique. En parallèle de cet essai clinique conduit en France, l’évaluation clinique du Système Prima chez des patients atteints de DMLA Sèche est également en cours dans le cadre d’une étude de faisabilité aux Etats-Unis.

La publication montre que l’implantation sous-rétinienne du Système Prima restore la perception visuelle dans la zone atrophique (scotome) tout en préservant la vision périphérique naturelle résiduelle chez les cinq patients implantés. L’article publié dans Ophthalmology conclut que l’amplification optique ou électronique apportée par la nouvelle génération de lunettes pourrait améliorer encore l’acuité visuelle. Cette publication conforte les résultats de suivi à 12 mois ayant démontré la capacité de la majorité des patients à identifier des lettres et des séquences de lettre et confirmé l’absence d’effets indésirables sérieux.

« Nous sommes ravis de publier ces résultats majeurs du premier essai clinique avec le Système Prima qui montrent sa capacité à restaurer une vision centrale chez des personnes souffrant de Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age sèche » indique le Professeur Daniel Palanker, PhD, de Stanford University, co-auteur de l’article et conseil scientifique de Pixium Vision. « La relation étroite observée entre l’acuité visuelle obtenue et la taille des pixels de l’implant indique qu’une amplification électronique des images pourrait permettre d’améliorer encore l’acuité visuelle. Dans ce but, le Système Prima est désormais équipé d’une nouvelle génération de lunettes qui intègre l’amplification électronique des images et combine vision naturelle périphérique et vision prothétique. Nous attendons les premiers résultats clinique d’ici la fin du premier trimestre 2020. »

La perte des photorécepteurs dans la DMLA sèche affecte plus de 5 millions de personnes dans le monde1, dont plus de 1 million2 in the US, et conduit à des pertes sévères de la vision centrale.

« Les résultats publiés confirment la simplicité de manipulation du Système Prima et son potentiel d’amélioration de la qualité de vie des patients souffrant d’Atrophie Géographique sans solution thérapeutique à ce jour. Les essais avec la nouvelle génération de lunettes devraient permettre d’accroître encore le bénéfice du Système Prima dans la vie quotidienne, » précise le Docteur Yannick le Mer, Chef du Département Vitro-rétinien de l’hôpital Fondation Adolphe de Rothschild à Paris, co-auteur de l’étude, conseil scientifique de Pixium Vision et chirurgien en charge des patients implantés avec le Système Prima en France.

Contacts

Pixium Vision
Didier Laurens
Directeur Financier
investors@pixium-vision.com
+33 1 76 21 47 68
Relations Médias

LifeSci Advisors
Sophie Baumont
sophie@lifesciadvisors.com
+33 6 27 74 74 49
Relations investisseurs
LifeSci Advisors
Guillaume van Renterghem
gvanrenterghem@lifesciadvisors.com
+33 6 69 99 37 83

À PROPOS DE PIXIUM VISION

La mission de Pixium Vision est de créer un monde de vision bionique pour permettre à ceux qui ont perdu la vue de récupérer en partie leur perception visuelle et gagner en autonomie. Les systèmes de vision bionique de Pixium Vision sont associés à une intervention chirurgicale et à une période de rééducation.

Pixium Vision conduit des études cliniques de faisabilité avec son système Prima, son implant sous-rétinien miniaturisé et sans fil, chez des patients qui ont perdu la vue par dégénérescence rétinienne liée à la forme sèche de la Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age (DMLA). Pixium Vision travaille en étroite collaboration avec des partenaires académiques de renommée mondiale tels que, l'Université Stanford en Californie, l'Institut de la Vision à Paris, le Moorfields Eye Hospital de Londres et l’Institute of Ocular Microsurgery (IMO) de Barcelone et l’UPMC de Pittsburgh (USA). La société est certifiée EN ISO 13485. Pixium Vision a reçu la qualification « Entreprise Innovante » par Bpifrance

Pour plus d’informations :  http://www.pixium-vision.com/fr

Suivez-nous sur @PixiumVision;  www.facebook.com/pixiumvision

              www.linkedin.com/company/pixium-vision 





1 Tufail A, et al. Objective Measurement of Reading Speed and Correlation With Patient-Reported Functional Reading Independence. Presented at the 15th EURETINA Congress, Nice, France, September 17-20, 2015

2 The Eye Diseases Prevalence Research Group. Prevalence of Age-Related Macular Degeneration in the United States. Arch Ophthalmol. 2004;122:564-572

 

 

Pièce jointe