Marchés français ouverture 2 h 28 min
  • Dow Jones

    29 134,99
    -125,82 (-0,43 %)
     
  • Nasdaq

    10 829,50
    +26,58 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    26 000,52
    -571,35 (-2,15 %)
     
  • EUR/USD

    0,9562
    -0,0036 (-0,37 %)
     
  • HANG SENG

    17 442,59
    -417,72 (-2,34 %)
     
  • BTC-EUR

    19 655,38
    -1 461,39 (-6,92 %)
     
  • CMC Crypto 200

    429,72
    -29,42 (-6,41 %)
     
  • S&P 500

    3 647,29
    -7,75 (-0,21 %)
     

Par pitié, utilisez le bouton « Répondre à tous » dans vos échanges par email

Presque tous les jours, nous sommes confrontés à une erreur liée à la fonction « Répondre à tous ». Elle n’est probablement pas idéalement conçue, elle accuse un âge certain à l’heure des messageries instantanées, mais jusqu’à ce que le mail ne meure, il est important de bien l’utiliser.

On entend souvent que le mail est mort et il est vrai que le groupe Humanoid, éditeur de Numerama, s’organise aujourd’hui autour d’une messagerie instantanée et d’outils de gestion de projet comme Notion et Slack. Les mails ont donc pris une fonction secondaire qui est celle de la trace dans le dur, par rapport à l’instantanéité du message rapide. Ironiquement, c’est la qualité qu’on donnait il y a encore quelques années au courrier papier par rapport au mail.

Dès lors, nos mails récapitulatifs sont souvent adressés à plusieurs personnes, avec des alias « dans la boucle » qui permettent à plusieurs personnes concernées de suivre l’avancée d’un projet, d’une pige, d’un entretien d’embauche… bref, de choses importantes. Et quelle n’est pas notre surprise quand, presque tous les jours, on s’aperçoit que la communication n’est pas passée ou qu’un message a été loupé par la quasi-totalité du groupe, entraînant parfois des malentendus ou des rendez-vous manqués.

En cause : une personne « dans la boucle » qui n’a pas utilisé la fonction « Répondre à tous » ou Reply to all sur les interfaces anglaises.

[Lire la suite]