Marchés français ouverture 1 h 32 min
  • Dow Jones

    33 597,92
    +1,58 (+0,00 %)
     
  • Nasdaq

    10 958,55
    -56,34 (-0,51 %)
     
  • Nikkei 225

    27 574,43
    -111,97 (-0,40 %)
     
  • EUR/USD

    1,0513
    -0,0001 (-0,01 %)
     
  • HANG SENG

    19 331,58
    +516,76 (+2,75 %)
     
  • BTC-EUR

    15 992,98
    -297,99 (-1,83 %)
     
  • CMC Crypto 200

    394,36
    -7,67 (-1,91 %)
     
  • S&P 500

    3 933,92
    -7,34 (-0,19 %)
     

Des pirates russes aux manettes d'une cyberattaque d'envergure en Australie ?

Pixabay

La police australienne a annoncé ce vendredi 11 novembre que des pirates informatiques russes étaient derrière la cyberattaque du géant australien de l'assurance Medibank, qui a concerné 9,7 millions de personnes dont le Premier ministre. Medibank, l'une des principales sociétés privées d'assurance santé du pays, a reconnu cette semaine que des pirates avaient pu accéder aux données personnelles de 9,7 millions d'assurés, anciens et actuels. Le commissaire de la police fédérale australienne, Reece Kershaw, a imputé l'attaque à des "cybercriminels" basés en Russie. "Nous croyons que les responsables des fuites se trouvent en Russie", a-t-il déclaré aux journalistes. "Nos renseignements montrent un groupe de cybercriminels peu affiliés qui sont probablement responsables de violations antérieures importantes à travers le monde", a-t-il ajouté.

Après avoir publié un premier "échantillon" des données volées données mercredi, les pirates informatiques en ont publié un deuxième jeudi sur un forum du dark web - qui ne peut pas être trouvé à l'aide des navigateurs classiques. Ils comportaient des informations particulièrement personnelles sur des centaines de personnes. Les premières données divulguées semblent avoir été sélectionnées pour occasionner un préjudice important, ciblant des personnes traitées pour une addiction à la drogue, des infections sexuellement transmissibles ou des interruptions de grossesse. Les hackers ont demandé jeudi une rançon de 10 millions de dollars américains. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Hôpital : un service de gériatrie use d'un moyen original pour recruter des soignants
Face à la hausse des coûts de l'énergie, cette ville décide de fermer sa mairie… logée dans un château
Des professionnels du vol ont dérobé près de 400.000 euros d'équipements dans un... hôpital
BCE : l'UE doit se doter d'une "capacité budgétaire" commune, plaide un responsable
Les médecins généralistes réclament une hausse importante du tarif des consultations