La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 258,32
    +338,48 (+1,00 %)
     
  • Nasdaq

    14 896,85
    +150,45 (+1,02 %)
     
  • Nikkei 225

    29 639,40
    -200,31 (-0,67 %)
     
  • EUR/USD

    1,1697
    -0,0033 (-0,28 %)
     
  • HANG SENG

    24 221,54
    +122,40 (+0,51 %)
     
  • BTC-EUR

    37 119,00
    +1 099,28 (+3,05 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 087,48
    +47,00 (+4,52 %)
     
  • S&P 500

    4 395,64
    +41,45 (+0,95 %)
     

Les pirates informatiques, nouvelles craintes des compagnies aériennes

·1 min de lecture

Les mesures de sécurité mises en place dans les aéroports et les avions après les attentats du 11-Septembre ont drastiquement limité le risque d'un terroriste faisant irruption dans le cockpit. Les compagnies aériennes craignent désormais davantage les potentielles attaques de pirates informatiques.

Entre le blindage des portes des pilotes, les appareils sophistiqués de détection d'explosifs, le fichage de certains passagers, l'interdiction d'objets pointus ou le contrôle des appareils électroniques, chaussures et liquides en cabine, "nous sommes plus en sécurité" dans les avions aujourd'hui, affirme le directeur général de l'Association internationale du transport aérien (Iata), Willie Walsh, dans une note mercredi 8 septembre.

À lire aussi — Les 10 plus importantes cyberattaques depuis 15 ans

Si un individu tentait malgré tout de prendre physiquement le contrôle d'un appareil, "les passagers eux-mêmes, sachant ce qui s'est passé le 11-Septembre, se débattraient", avance Dan Cutrer, un ancien pilote devenu expert en sécurité aérienne pour l'université américaine Embry-Riddle. Pour lui, les nouveaux dangers sont devenus invisibles, qu'il s'agisse du coronavirus, qui touche de plein fouet l'ensemble du trafic aérien depuis près de deux ans, ou des attaques informatiques. Ces dernières font partie des "risques émergents" pour la sécurité à surveiller activement, aux côtés des drones ou des menaces en interne, abonde Willie Walsh.

Au fur et à mesure que le secteur de l'aviation adopte (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

L'algorithme d'Amazon accusé de promouvoir des livres anti-vaccin 'inacceptables'
Un quart des influenceurs n'indiquent pas clairement leurs contenus sponsorisés
SpaceX décroche un contrat de 152 M$ avec la NASA pour lancer des satellites météo
Virgin Galactic a vendu des actions le lendemain de l'erreur de trajectoire de son vaisseau
Des scientifiques ont découvert une nouvelle espèce de dinosaure aux dents de requin

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles