La bourse ferme dans 4 h 13 min
  • CAC 40

    6 678,49
    +5,39 (+0,08 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 165,56
    +14,16 (+0,34 %)
     
  • Dow Jones

    35 258,61
    -36,15 (-0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,1663
    +0,0045 (+0,38 %)
     
  • Gold future

    1 777,00
    +11,30 (+0,64 %)
     
  • BTC-EUR

    53 276,80
    +232,99 (+0,44 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 449,30
    -2,34 (-0,16 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,48
    +1,04 (+1,26 %)
     
  • DAX

    15 493,73
    +19,26 (+0,12 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,32
    +4,49 (+0,06 %)
     
  • Nasdaq

    15 021,81
    +124,47 (+0,84 %)
     
  • S&P 500

    4 486,46
    +15,09 (+0,34 %)
     
  • Nikkei 225

    29 215,52
    +190,06 (+0,65 %)
     
  • HANG SENG

    25 787,21
    +377,46 (+1,49 %)
     
  • GBP/USD

    1,3828
    +0,0101 (+0,73 %)
     

Pionnier du contrôle de l'argent public, René Dosière s'attaque aux pratiques du business

·2 min de lecture

Précurseur pour combattre l'opacité dans la gestion de l'argent public, l'ex-député René Dosière a lancé un observatoire de l'éthique publique (OEP), il y a trois ans, une association de parlementaires et d'universitaires, qui a démontré son utilité. Lors de l'université d'été de l'OEP, du 16 au 18 septembre, il a pris un virage vers un nouveau champ d'investigation, les pratiques éthiques des entreprises. Objectif: analyser la réalité des actions dans l'environnement ou en matière de corruption, où la situation reste préoccupante.

Bon pied, bon œil. A 80 ans, René Dosière, l’ex-député PS, précurseur pour traquer les dérives et l’opacité de la gestion de l’argent public, n’a rien perdu de son dynamisme. Il a lancé, il y a trois ans, l’Observatoire de l’Ethique Publique (OEP) rassemblant une vingtaine de parlementaires et une soixantaine d’universitaires, une association inédite qui a déjà permis de dénoncer plusieurs dérives: , qui s’est envolée sans aucune base légale ; la prise en charge des frais de justice des collaborateurs du président à l’Elysée, qui a explosé en raison des affaires sous le mandat de ou encore les insuffisances de la déontologie au CESE, le Conseil Economique, Social et Environnemental, qui a depuis créé un poste de déontologue. Mais René Dosière ne compte pas s’arrêter là. Lors de l’université d’été de l’OEP, à Lille du 16 au 18 septembre, il a ouvert un nouveau champ d’investigation pour ces élus et chercheurs: l’éthique dans les entreprises. "On ne pouvait pas en rester à l’éthique publique, souligne celui qui s’est fait connaître pour ses enquêtes sur l’argent de l’Elysée. L’éthique des affaires est consubstantiellement liée à l’éthique publique."

Lire aussi

Traquer le "positive washing" des entreprises

Pour prendre ce virage, les dirigeants de l’OEP avaient convié de nombreux spécialistes afin de faire un état des lieux des pratiques des entreprises. Diagnostic unanime: les dirigeants affichent un virage éthique, avec la prise en compte des effets environnementaux et sociaux de leur activité. Un tournant scellé dans la qui a modifié dans ce sens l’article du code civil qui définit l’entreprise. Mais attention: dans ce changement affiché, il y a beaucoup de "positive washing", a constaté , pointant la simple communication des entreprises. "On est encore loin d’un changement réel de comportement", a regretté le président de l’ONG Positive Planet.

Certes, du côté des entreprises, certains ont manifesté un enthousiasme débordant pour rompre avec le modèle actuel et [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles