La bourse ferme dans 4 h 56 min
  • CAC 40

    6 665,71
    -4,14 (-0,06 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 168,12
    +1,29 (+0,03 %)
     
  • Dow Jones

    35 457,31
    +198,70 (+0,56 %)
     
  • EUR/USD

    1,1631
    -0,0007 (-0,06 %)
     
  • Gold future

    1 779,60
    +9,10 (+0,51 %)
     
  • BTC-EUR

    54 956,71
    +1 050,21 (+1,95 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 481,24
    +17,88 (+1,22 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,09
    -0,87 (-1,05 %)
     
  • DAX

    15 530,77
    +14,94 (+0,10 %)
     
  • FTSE 100

    7 219,18
    +1,65 (+0,02 %)
     
  • Nasdaq

    15 129,09
    +107,28 (+0,71 %)
     
  • S&P 500

    4 519,63
    +33,17 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    29 255,55
    +40,03 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    26 136,02
    +348,81 (+1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3763
    -0,0030 (-0,22 %)
     

Pinel + : les critères que devront bientôt respecter les logements pour bénéficier de la réduction d’impôt maximale

·1 min de lecture

Le Pinel n’a pas encore tiré sa révérence. C’est de notoriété publique : le dispositif d’investissement locatif est depuis plusieurs années dans le viseur de Bercy, qui le juge trop coûteux et pas assez efficace. Il devrait d’ailleurs s’éteindre à la fin de l’année 2024, pour être remplacé par d’autres mécanismes. La loi de finances pour 2021 lui a en effet accordé un sursis de trois années supplémentaires, tout en actant une réduction progressive de l’avantage fiscal, à partir de 2023. Les taux de la réduction d’impôt, qui s'élèvent actuellement à 12%, 18% ou 21% du coût d’acquisition, selon la période d’engagement locatif (respectivement 6, 9 ou 12 ans), tomberont à 10,5%, 15% et 17,5% en 2023, puis à 9%, 12% et 14% en 2024.

Mais, bonne nouvelle pour les futurs acquéreurs : pendant cette période transitoire (entre 2023 et 2024 donc), les taux actuels du Pinel seront maintenus à titre dérogatoire pour les logements situés dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville, ainsi que pour les logements respectant certains critères de qualité environnementale et d’usage. En clair, seuls les logements se situant dans ces zones ou respectant un ensemble de conditions, fixées par décret, feront bénéficier à leurs acquéreurs du Pinel à taux plein, rebaptisé “Pinel +” pour l’occasion. Les critères environnementaux ne sont pas encore totalement arrêtés, mais ils seront vraisemblablement plus exigeants que ceux édictés par la RE2020, la nouvelle réglementation environnementale (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

MaPrimeAdapt’ : la future aide financière pour adapter les logements au vieillissement se précise
Résidences de services : les clés pour éviter les mauvaises surprises
Comment la ministre du Logement veut inciter les propriétaires à baisser leurs loyers
Dois-je déposer un permis de construire pour aménager mes combles ?
Immobilier : inauguration d’une façade de logement capable de lutter contre la pollution

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles