Marchés français ouverture 2 h 14 min
  • Dow Jones

    34 751,32
    -63,07 (-0,18 %)
     
  • Nasdaq

    15 181,92
    +20,39 (+0,13 %)
     
  • Nikkei 225

    30 482,95
    +159,61 (+0,53 %)
     
  • EUR/USD

    1,1777
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • HANG SENG

    24 765,45
    +97,60 (+0,40 %)
     
  • BTC-EUR

    40 776,59
    -636,98 (-1,54 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 228,97
    -4,32 (-0,35 %)
     
  • S&P 500

    4 473,75
    -6,95 (-0,16 %)
     

Pierre Dubuc, OpenClassrooms: "Notre mission est de rendre l'éducation accessible"

·2 min de lecture

Pierre Dubuc, 32 ans, diplômé de l'Insa Lyon, a cofondé ce site de cours en ligne avec Mathieu Nebra, quand ils étaient au collège. En avril, ils ont levé 80 millions de dollars. Il est l'invité du Club Entrepreneurs Challenges - Grant Thornton.

Challenges - Vous venez de lever 80 millions de dollars. A quelle fin?

Pierre Dubuc - Pour investir dans la commercialisation, dans le produit, en élargissant notre catalogue à de nouvelles langues et de nouveaux métiers en tension, comme ceux de la santé ou de la transition énergétique, et dans l'international, qui ne représente que 15% de notre chiffre d'affaires, d'environ 100 millions d'euros. Nous allons recruter 400 personnes les six prochains mois, pour arriver à près de 600.

Qui sont vos investisseurs?

Nous sommes une entreprise à mission. Nous avons cherché un équilibre entre des partenaires tournés vers l'éducation et l'impact, comme le Chan Zuckerberg Initiative, et des fonds de capital-risque, comme General Atlantic. Nous n'avons plus la majorité du capital, mais restons les actionnaires de référence.

Mesurez-vous votre impact?

et d'aider nos étudiants à trouver un job à la sortie. Plus de 75% d'entre eux sont demandeurs d'emploi, décrocheurs scolaires, en zones défavorisées, en situation de handicap ou réfugiés. L'an dernier, nous avons placé 4.300 personnes dans l'emploi, et au premier semestre 2021, 7.000. Plus de 70% de nos élèves qui suivent un parcours payant ne déboursent rien.

Comment fonctionne votre modèle?

Trois quarts de nos revenus proviennent de nos 1.500 entreprises clientes, comme Orange, Capgemini, ou Axa. Nous aidons leurs collaborateurs à monter en compétences ou à se reconvertir, et nous proposons du recrutement par l'alternance, via notre CFA. Nous travaillons aussi pour les pouvoirs publics. Enfin, nous aidons les écoles et universités à se digitaliser.

Quelle est votre audience?

Environ 2 millions de personnes, de 140 pays différents, consultent notre site chaque mois. Parmi elles, 30.000 suivent des programmes certifiants payants, dont 12.000 des parcours diplômants longs. Nous sommes une école en ligne, qui forme aux métiers et compétences de demain.

Lire aussi

De quelle façon?

Elle est connectée aux besoins du marché en term[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles