Publicité
La bourse ferme dans 5 h 57 min
  • CAC 40

    8 096,56
    -44,90 (-0,55 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 031,60
    -15,39 (-0,30 %)
     
  • Dow Jones

    39 872,99
    +66,22 (+0,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,0848
    -0,0011 (-0,10 %)
     
  • Gold future

    2 421,00
    -4,90 (-0,20 %)
     
  • Bitcoin EUR

    64 548,16
    -915,93 (-1,40 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 498,07
    -28,34 (-1,86 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,57
    -1,09 (-1,39 %)
     
  • DAX

    18 671,81
    -54,95 (-0,29 %)
     
  • FTSE 100

    8 388,08
    -28,37 (-0,34 %)
     
  • Nasdaq

    16 832,62
    +37,75 (+0,22 %)
     
  • S&P 500

    5 321,41
    +13,28 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    38 617,10
    -329,83 (-0,85 %)
     
  • HANG SENG

    19 195,60
    -25,02 (-0,13 %)
     
  • GBP/USD

    1,2726
    +0,0014 (+0,11 %)
     

Pierre Bellemare avait deux femmes, deux familles : Pierre Dhostel évoque la double vie de son père, "On n'était pas du tout au courant"

Capture d'écran/C8

L’absence de son père Pierre Bellemare, c’est une chose ce dont se souvient bien Pierre Dhotsel, l’animateur emblématique de l’émission de téléachat M6 Boutique et fils du grand écrivain, décédé en 2018, lorsqu’on lui parle de son enfance. La faute à son travail évidemment - à la fois écrivain, présentateur de radio et de télévision - mais pas seulement. Sur le plateau de l’émission de Jordan De Luxe, ce jeudi 2 novembre 2023, Pierre Dhostel s’est laissé aller à quelques confidences sur son défunt papa, qui a mené une double vie pendant longtemps. "Il avait recréé une deuxième vie avec un appartement avenue de Breteuil, avec une voiture… Il avait reproduit exactement la même chose en double. Donc il allait un week-end dans ma famille, un week-end dans la sienne" a-t-il expliqué. Une polygamie "de fait", telle que définie par le Sénat, plutôt fréquente à l’époque, évoque Pierre Dhostel. Et une situation que le fils de Pierre Bellemare a découverte sur le tard. "Jusqu’à l’âge de 19 ans, je n’ai jamais su que mon père avait cette double vie", rapporte-t-il, précisant que sa mère non plus n'avait pas la moindre idée de ce qu'il se tramait.

Un mensonge qui a duré 12 ans et qui a pris fin un matin, lorsque son père est parti travailler. "J’ai quelque chose à te dire, je vais te quitter, je m’en vais", a-t-il lancé à sa femme avant de partir, rapporte son fils. Un discours digne de la célèbre chanson de Serge Gainsbourg. Lorsque la famille découvre le pot aux roses, tout vole en éclat. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite