Publicité
La bourse ferme dans 1 h 26 min
  • CAC 40

    7 549,81
    +46,54 (+0,62 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 869,76
    +30,62 (+0,63 %)
     
  • Dow Jones

    38 474,48
    -114,68 (-0,30 %)
     
  • EUR/USD

    1,0719
    +0,0010 (+0,10 %)
     
  • Gold future

    2 335,80
    -13,30 (-0,57 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 737,35
    -1 472,22 (-2,37 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 362,15
    -26,01 (-1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,20
    +0,75 (+0,96 %)
     
  • DAX

    18 065,45
    +63,43 (+0,35 %)
     
  • FTSE 100

    8 143,33
    -3,53 (-0,04 %)
     
  • Nasdaq

    17 682,70
    -6,18 (-0,03 %)
     
  • S&P 500

    5 426,61
    -4,99 (-0,09 %)
     
  • Nikkei 225

    38 102,44
    -712,12 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 936,12
    -5,66 (-0,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2674
    -0,0012 (-0,09 %)
     

PIB : la croissance française a atteint 0,2% au premier trimestre de 2023

Christophe Schindler / Pixabay

La croissance de l'activité économique de la France a atteint 0,2% au premier trimestre de 2023, soutenue par le dynamisme de la production industrielle et du commerce extérieur, tandis que la consommation des ménages en biens a accentué son recul, pénalisée par l'inflation. Après une hausse de 2,6% du PIB sur l'ensemble de 2022, l'activité économique a continué de résister et de croître légèrement en début d'année 2023, malgré un sérieux coup de frein amorcé à la fin de l'an dernier et des grèves à répétition contre la réforme des retraites.

Cette première estimation du produit intérieur brut (PIB) par l'Institut national de la statistique est légèrement supérieure à sa prévision, qui tablait sur une hausse de 0,1% sur les trois premiers mois de l'année. Le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, a salué "la solidité" de l'économie française, dont les "fondamentaux tiennent bons". "Les entreprises continuent d'investir et de créer des emplois, ce qui nous rapproche de notre objectif du plein emploi", a-t-il ajouté.

Alors que la consommation des ménages en biens s'est repliée de 0,2% au premier trimestre avec une baisse marquée dans l'alimentaire, touché par une inflation à deux chiffres, la production de biens et services a accéléré de 0,4%. L'industrie manufacturière, surtout, a fait preuve de dynamisme (+0,7%). Comme la production d'énergie qui a bénéficié de la réouverture de centrales nucléaires, la production a rebondi dans les raffineries, les grèves de mars contre la réforme (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Ces Parisiens quittent la capitale à cause des défaillances de la RATP
Vaccination Covid-19 : qui est concerné par la nouvelle campagne de rappel ?
Guerre en Ukraine : la Russie envoie ses chars les plus redoutables sur le front
La France va expérimenter des "autoroutes électriques" destinées aux camions
L'inflation a rebondi en avril en France