Marchés français ouverture 3 h 3 min
  • Dow Jones

    30 046,24
    +454,97 (+1,54 %)
     
  • Nasdaq

    12 036,79
    +156,15 (+1,31 %)
     
  • Nikkei 225

    26 429,92
    +264,33 (+1,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,1909
    +0,0013 (+0,11 %)
     
  • HANG SENG

    26 814,66
    +226,46 (+0,85 %)
     
  • BTC-EUR

    15 756,64
    -270,33 (-1,69 %)
     
  • CMC Crypto 200

    371,63
    +1,88 (+0,51 %)
     
  • S&P 500

    3 635,41
    +57,82 (+1,62 %)
     

Ces photos prises depuis l'espace témoignent des conséquences du changement climatique

Ces photos prises depuis l'espace témoignent des conséquences du changement climatique
Ces photos prises depuis l'espace témoignent des conséquences du changement climatique

Pour le climat, les nouvelles auront été terribles cette année. Le dioxyde de carbone (CO2) dans l'atmosphère a atteint, en mai, sa plus forte concentration de l'histoire : 415 parties par million (ppm, unité de mesure du CO2 dans l'atmosphère). Plus nous émettons de gaz à effet de serre, plus la planète se réchauffe et des conditions météorologiques extrêmes, souvent mortelles, surviennent. Bon nombre de ces catastrophes sont si dévastatrices qu'on peut les voir de l'espace.

En 2019, des satellites ont capté des images du nord-est des États-Unis ravagé par un tourbillon polaire, des vagues de chaleur mortelles en Europe, ou encore les incendies qui se sont propagés dans les forêts de Californie et dans certaines régions de la Russie, du Groenland et du Canada. Ces photos prises depuis l'espace témoignent également de la progression alarmante de la fonte des glaces de l'Antarctique et de l'Arctique. Ces 19 images, prises de l'espace, attestent des conséquences du réchauffement de notre planète :

Chaque année, en septembre, la glace de l'Arctique atteint son étendue minimale. Depuis les années 1980, ce minimum a diminué d'environ 13% par décennie

En 1979, la glace de mer de l'Arctique s'étendait sur environ 7 millions de km². Le mois dernier, ce chiffre a chuté à 4,3 million de km². Selon les données de la NASA, cette année a devancé l'année 2007 au classement des étendues de glace les plus faibles jamais enregistrées. La pire année a été 2012, lorsque l'étendue de glace a rétréci à moins de 2,6 millions de kilomètres carrés. Ainsi, le déclin s'accélère. Les chercheurs de l'Agence spatiale européenne ont averti que le taux actuel d'émissions de carbone pourrait mener à la fonte complète de la glace d'Arctique en quelques décennies seulement.

Le passage du Nord-Ouest, une route maritime qui relie les océans Atlantique Nord et Pacifique, est souvent obstrué par la glace de mer. Mais, en août 2016, il était presque libre de glace

L'Arctique se réchauffe deux fois plus vite que

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Dubaï abrite la plus grande structure imprimée en 3D au monde, construite avec l'aide de seulement 3 ouvriers
Paris, Nice, Lyon... Voici les nouvelles lignes aériennes au départ de ces aéroports qui ouvriront en 2020
Des photos montrent un ciel rouge sang en Australie, où les feux de brousse font rage
Les meilleurs comptes dénichés sur TikTok en 2019
Huawei aurait généré près de 109 Mds d'€ de revenus en 2019, malgré les sanction américaines