Marchés français ouverture 2 h 24 min
  • Dow Jones

    33 821,30
    -256,33 (-0,75 %)
     
  • Nasdaq

    13 786,27
    -128,50 (-0,92 %)
     
  • Nikkei 225

    28 593,41
    -506,97 (-1,74 %)
     
  • EUR/USD

    1,2029
    -0,0012 (-0,10 %)
     
  • HANG SENG

    28 661,58
    -474,15 (-1,63 %)
     
  • BTC-EUR

    46 115,56
    +517,43 (+1,13 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 273,55
    +39,14 (+3,17 %)
     
  • S&P 500

    4 134,94
    -28,32 (-0,68 %)
     

Phoenix Mobility: convertissez vos véhicules à l'électrique

·2 min de lecture

Phoenix Mobility conçoit et produit des kits de conversion qui permettent de transformer des véhicules essence ou diesel en véhicules 100% électrique. Cette start-up fait partie de la sélection "100 start-up où investir en 2021” de Challenges.

Capitaux recherchés: 4 millions d’euros

Convertir des véhicules thermiques à l’électrique? L’idée a germé dans la tête des ingénieurs Wadie Maaninou, et Filip Gardler, 28 ans tous les deux, lors d’un cours d’entreprenariat pendant leurs études. Ils se sont associés à deux autres ingénieurs, Sylvain Deplace, 27 ans, et Raphael Heches, 25 ans, et à Antoine Desferet, 24 ans, pour la partie business. Les cinq startuppers se sont d’abord lancés en 2019 en faisant tous les concours d’entrepreneuriat possibles ; de quoi récolter 150.000 euros en un an et démarrer la commercialisation. “Plutôt que de remplacer les véhicules, nous les convertissons à l’électrique, pour consommer moins de ressources et rendre la mobilité propre accessible”, résume Antoine Desferet. Et pour ça, Phoenix Mobility a choisi de s’attaquer aux flottes professionnelles. Les utilitaires représentent un investissement important pour des entreprises qui ont des politiques RSE de plus en plus importantes mais ne peuvent pas se passer de véhicules en ville, où les zones de faibles émissions se multiplient. Dans ses ateliers, Phoenix Mobility propose donc l’installation de son kit de conversion, avec la ville de Grenoble comme première cliente, pour ses utilitaires. Aujourd’hui, la jeune pousse emploie 24 personnes, affiche un chiffre d’affaires d’environ 1 million d’euros en 2020 et vise la conversion de 100.000 véhicules en 2025. Après une première levée de fonds de 600.000 euros, prochaine étape: s’industrialiser et changer d’échelle, grâce à des partenariats. “Nous formons des mécaniciens pour qu’ils puissent aussi convertir des véhicules avec notre kit, localement, et nous proposerons ensuite des services d’entretien et maintenance”, détaille Antoine Desferet qui compte bien “devenir rapidement le leader européen du secteur”.

Contact: antoine.desferet@phoenixmobility.co

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi