La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 783,41
    -135,09 (-2,28 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 348,60
    -78,54 (-2,29 %)
     
  • Dow Jones

    29 590,41
    -486,27 (-1,62 %)
     
  • EUR/USD

    0,9693
    -0,0145 (-1,47 %)
     
  • Gold future

    1 651,70
    -29,40 (-1,75 %)
     
  • BTC-EUR

    19 543,65
    -220,62 (-1,12 %)
     
  • CMC Crypto 200

    434,61
    -9,92 (-2,23 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,43
    -4,06 (-4,86 %)
     
  • DAX

    12 284,19
    -247,44 (-1,97 %)
     
  • FTSE 100

    7 018,60
    -140,92 (-1,97 %)
     
  • Nasdaq

    10 867,93
    -198,88 (-1,80 %)
     
  • S&P 500

    3 693,23
    -64,76 (-1,72 %)
     
  • Nikkei 225

    27 153,83
    -159,30 (-0,58 %)
     
  • HANG SENG

    17 933,27
    -214,68 (-1,18 %)
     
  • GBP/USD

    1,0857
    -0,0398 (-3,54 %)
     

Phoenix Ghost : le drone suicide américain spécialement adapté pour l'Ukraine

·2 min de lecture

Futura l’a évoqué à plusieurs reprises depuis le début de la guerre en Ukraine. Les drones, et notamment les Bayraktars, apparaissent comme des multiplicateurs de force efficaces pour amenuiser l’adversaire russe et lui infliger de lourdes pertes. En plus des livraisons de ces drones d’attaque ou de renseignements turcs et de l’armement lourd, l’Occident cherche aussi à fournir du matériel adapté aux spécificités de ce conflit. Et c’est un drone très particulier que le Département américain de la Défense vient de révéler. Le Phoenix Ghost est un nouveau drone suicide qui a été développé par l’US Air Force en un temps record. Ce drone conçu par AEVEX Aerospace n’est pas spécialement né pour servir l’armée ukrainienne, mais son développement a connu un coup d’accélérateur en raison du conflit.

Un drone à usage unique

Le drone a été néanmoins adapté aux besoins des missions des militaires ukrainiens pour servir dans la zone du Donbass. Pour le moment, on sait peu de chose sur ce drone. Il est conçu pour attaquer et porter des coups loin dans les positions ennemies. Il est donc doté d’une bonne autonomie avant de lancer son attaque. Il serait également équipé d’une munition capable de détruire les blindés. Même si les détails sur ses caractéristiques manquent et que l’on ne sait pas à quoi il peut ressembler, il s’apparenterait au drone suicide Switchblade que les États-Unis ont déjà fourni à l’Ukraine.

L’aéronef a l’avantage d’être simple à utiliser et de ne nécessiter que d’une formation rudimentaire. Dans un premier temps, 121 Phoenix Ghost vont être livrés en Ukraine. Ce lot est accompagné d’une livraison importante de près d’une centaine de canons de 155 mm avec des quantités importantes de munitions et des dizaines de véhicules blindés. De son côté, la France fait partie des pays qui livrent également des missiles portatifs et même des canons lourds Caesar d’une efficacité autrement supérieure aux modèles russes.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura