La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 570,19
    -52,40 (-0,79 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 130,84
    -39,03 (-0,94 %)
     
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,44 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1732
    -0,0040 (-0,34 %)
     
  • Gold future

    1 753,90
    -2,80 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    40 913,94
    +289,02 (+0,71 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 193,48
    -32,05 (-2,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,96
    -0,65 (-0,90 %)
     
  • DAX

    15 490,17
    -161,58 (-1,03 %)
     
  • FTSE 100

    6 963,64
    -63,84 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,96 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 920,76
    +252,91 (+1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3737
    -0,0059 (-0,43 %)
     

Philippe Juvin, le médecin héraut des services publics qui vise l'Élysée

Le chef des urgences de l’hôpital européen Georges-Pompidou est candidat à la future primaire que devrait organiser le parti Les Républicains pour désigner leur candidat à la présidentielle. Le quinquagénaire qui se fait le défenseur des services publics veut redéployer 300.000 agents auprès du public.

L'homme est affuté et préparé. Il vaut mieux. En plus de ses responsabilités de maire de La Garenne-Colombes (Hauts-de-Seine) et de son poste de chef des urgences de l’hôpital européen Georges-Pompidou, à Paris - même s'il vient de passer à 50%, Philippe Juvin . Le quinquagénaire qui a acquis une véritable renommée médiatique à l'occasion de la crise sanitaire, fait partie avec ou des candidats déclarés (LR) pour désigner leur champion - tranchera la question de son organisation ou non le 25 septembre.

En attendant, Philippe Juvin est en campagne. Cet admirateur de Raymond Aron, qui a soutenu Jacques Chirac plutôt qu'Édouard Balladur lors de la présidentielle de 1995, fait entendre une voix dissonante dans son camp en se posant comme le héraut des services publics. "La droite s'est caricaturée, elle a fait un mauvais calcul sur le sujet ces dernières années, regrette-t-il. Les services publics sont la condition de la prospérité de notre pays, un facteur de stabilisation et une réponse aux crises que nous avons connues comme celle des ." Pour les renforcer, le médecin-candidat propose que sur les 5,66 millions d'agents publics que compte la France, 300.000 soit redéployés d'ici cinq ans auprès du public. "Il faut passer du back office au front office, de l'administration au terrain, poursuit-il. La France souffre de ce mal chronique."

"L'épidémie de l'ignorance"

En tant que patron des urgences de l’hôpital Pompidou depuis 2012, Philippe Juvin fait aussi de la santé l'un des piliers de son programme. "Aujourd'hui, quand on construit un hôpital, il s'écoule dix à quinze ans, c'est trop long. Il est aussi primordial de favoriser l'innovation, ce qu'on a du mal à faire à cause du principe de précaution et de l'hyper bureaucratie. Que l'État n'ait par exemple pas plus soutenu la biotech Valneva est incroyable." La société franco-autrichienne (issue de la fusion du nantais Vivalis et de l’autrichien Intercell) et a reçu une aide conséquente du Royaume-Uni qui a porté [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles