Marchés français ouverture 6 h 38 min
  • Dow Jones

    34 479,60
    +13,40 (+0,04 %)
     
  • Nasdaq

    14 069,42
    +49,12 (+0,35 %)
     
  • Nikkei 225

    29 162,02
    +213,29 (+0,74 %)
     
  • EUR/USD

    1,2108
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • HANG SENG

    28 842,13
    +103,23 (+0,36 %)
     
  • BTC-EUR

    32 123,66
    +2 552,51 (+8,63 %)
     
  • CMC Crypto 200

    974,33
    +32,52 (+3,45 %)
     
  • S&P 500

    4 247,44
    +8,26 (+0,19 %)
     

Philippe Etchebest n'ouvrira pas la terrasse de son restaurant le 19 mai

·2 min de lecture
(Photo d'archive prise en octobre 2020, lors d'une manifestation de Philippe Etchebest et ses employés devant le restaurant
(Photo d'archive prise en octobre 2020, lors d'une manifestation de Philippe Etchebest et ses employés devant le restaurant

Le chef étoilé du "Quatrième Mur", juré de l’émission “Top Chef”, attendra le 9 juin pour reprendre le service en terrasse face au "flou" des mesures gouvernementales.

CULTURE - Il n’y aura pas de service en terrasses au restaurant bordelais de Philippe Etchebest le 19 mai. À trois jours de la réouverture partielle des restaurants, le chef français explique ce dimanche 16 mai avoir fait le choix de ne pas rouvrir son établissement dans l’immédiat, se méfiant du “flou” des annonces politiques. 

“On voit enfin le bout du tunnel!”. Comme de nombreux collègues, Philippe Etchebest se réjouit du calendrier annoncé pour le déconfinement. Mais il n’en reste pas moins très prudent, au point de décider d’attendre le 9 juin prochain pour rouvrir normalement son établissement culinaire “Le Quatrième Mur”. 

Le 19 mai, “je continue la vente à emporter, et si les gens veulent s’asseoir, ma terrasse sera ouverte mais sans service”, a-t-il expliqué au Journal du Dimanche. “Je préfère attendre le 9 juin de pouvoir ouvrir à l’intérieur.”

La raison? Le chef, échaudé par les précédents depuis le début de la crise, reste dubitatif face aux mesures du gouvernement: “La jauge de 50% imposée aux terrasses ne veut rien dire, c’est flou. Rouvrir avec 1,50 mètre entre les tables, ce serait plus précis”, reproche-t-il, en dénonçant aussi une certaine injustice: ”à peine 40% des restaurateurs en France ont une terrasse.”

″Ça fait plus d’un an qu’on est tous pendus aux lèvres des membres du gouvernement. On a vu qu’entre les annonces à la télé et la sortie du décret officiel il y avait toujours un paragraphe en plus, non prévu. Les modalités changent tout le temps, donc moi, je reste extrêmement prudent”, fustige le chef.&nb...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

Ce contenu pourrait également vous intéresser :