Marchés français ouverture 4 h 24 min
  • Dow Jones

    34 299,33
    -94,42 (-0,27 %)
     
  • Nasdaq

    14 072,86
    -101,29 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    29 361,33
    -79,97 (-0,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,2121
    -0,0012 (-0,10 %)
     
  • HANG SENG

    28 553,63
    -84,90 (-0,30 %)
     
  • BTC-EUR

    33 079,53
    -365,07 (-1,09 %)
     
  • CMC Crypto 200

    994,75
    -15,85 (-1,57 %)
     
  • S&P 500

    4 246,59
    -8,56 (-0,20 %)
     

Philippe Chalmin: "Les prix des métaux de la transition énergétique volent de record en record"

·2 min de lecture

INTERVIEW TRANSITION ENERGETIQUE ET MATIERES PREMIERES (1/3) - Philippe Chalmin, professeur d’histoire économique à l’université de Dauphine, qui coordonne le rapport Cyclope publié le 26 mai, explique comment il voit s'esquisser la transition énergétique dans les marchés des matières premières.

Depuis 35 ans, Philippe Chalmin, professeur d’histoire économique à l’université de Dauphine et spécialiste des matières premières, coordonne - 60 auteurs-, une somme annuelle qui passe au crible l’ensemble des marchés internationaux des matières premières, du cours du palladium en passant par celui du pétrole ou de la volaille. Les coulisses matérielles de nos vies dans lesquelles il voit s’esquisser la transition énergétique et plus encore une nouvelle ère économique.

Challenges - La transition énergétique est-elle déjà visible à travers les matières premières que vous analysez année après année dans le rapport Cyclope que vous venez de publier?

Philippe Chalmin - Il y a quelques années, la question ne m’aurait pas semblé pertinente mais les choses changent. Nous observons notamment une accélération dans deux domaines, celui de la mobilité électrique et du stockage de l’énergie, tous deux directement liés à la transition écologique. Avant dans le rapport Cyclope, il n’y avait qu’un seul grand chapitre dédié aux métaux, de l’arsenic au zirconium. Nous avons désormais un chapitre particulier qui s’appelle les "métaux électriques" directement touchés par la transition, comme le cobalt, le lithium et le graphite.

Concrètement quelles sont les traces tangibles de la transition sur ces marchés ?

Lorsqu’un prix bouge, c’est le reflet de l’anticipation du rapport entre l’offre et la demande. Dans le monde des métaux, il y a clairement une anticipation de l’augmentation de la demande liée à la transition énergétique. On assiste à une flambée des prix . Parfois ce sont des métaux anciens, comme le cuivre, qui vole de record en record, au-dessus de 10.000 dollars la tonne. L’aluminium est à plus de 2.500 dollars, le palladium, à plus de 3.000 dollars, le nickel très important pour les batteries, est monté à 20.000 dollars la tonne. Tout le monde s’excite sur les matières premières. C’est un trend général. D’ailleurs Goldman Sachs parle même de "super cycle".

Derrière les[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi