Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    39 853,87
    -504,22 (-1,25 %)
     
  • Nasdaq

    17 342,41
    -654,94 (-3,64 %)
     
  • Nikkei 225

    39 154,85
    -439,54 (-1,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,0841
    -0,0016 (-0,15 %)
     
  • HANG SENG

    17 311,05
    -158,31 (-0,91 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 842,26
    +178,75 (+0,29 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 352,79
    -13,10 (-0,96 %)
     
  • S&P 500

    5 427,13
    -128,61 (-2,31 %)
     

Philippe Berlan quitte La Redoute, mais pourquoi ?

tippapatt/Adobe Stock

Philippe Berlan et La Redoute, c’est terminé. Le directeur général a décidé de quitter l’entreprise. Pour assurer l’intérim, le comité exécutif sera placé sous la supervision de Philippe Houzé, président de l’entreprise convertie. Dans son communiqué relayé par Les Échos, le 4 juillet 2024, l’entreprise remercie Philippe Berlan qui «aura joué un rôle stratégique dans la transformation de La Redoute, qu'il a rejoint en 2012». En effet, ce dernier a été déterminant dans la mutation de l’entreprise pionnière dans la vente à distance.

En outre, Philippe Berlan était déjà en poste lorsque Kering avait décidé de céder l’entreprise pour un euro symbolique à Nathalie Balla et Eric Courteille. Les deux repreneurs avaient dû tout de même engager 500 millions d’euros afin de restructurer la société. Ils ont ensuite revendu La Redoute aux Galeries Lafayette en 2017 et 2022, et ce, contre plusieurs centaines de millions d’euros. Pour réaliser une belle affaire, le duo a su s’appuyer sur l’expertise de Philippe Berlan.

Le désormais ex-directeur général avait décidé de proposer une offre axée sur le meuble et la décoration, plutôt que celle portée sur le textile. Il est resté impliqué jusqu’au bout de sa mission. En effet, à la fin de l’année dernière encore, il avait expliqué aux Échos sa stratégie : «Nous voulons capitaliser sur nos deux marques La Redoute Intérieurs et AM.PM», avait-il alors assuré. En outre, Philippe Berlan avait poussé pour développer l’entreprise à l’international. Finalement, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Montres de luxe : Herbelin, l'excellence horlogère à la française
Or : avec les élections législatives, «c’est en France que la demande est la plus forte !»
The Body Shop : les raisons de la descente aux enfers de l’enseigne de cosmétique éthique
Dr Martens : ces cailloux dans la chaussure de la célèbre marque de boots punk
Croissance : l’économie des États-Unis décroche, la Fed pourrait baisser ses taux