La bourse est fermée
  • Dow Jones

    28 363,66
    +152,84 (+0,54 %)
     
  • Nasdaq

    11 506,01
    +21,31 (+0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    23 474,27
    -165,19 (-0,70 %)
     
  • EUR/USD

    1,1826
    -0,0041 (-0,34 %)
     
  • HANG SENG

    24 786,13
    +31,71 (+0,13 %)
     
  • BTC-EUR

    11 094,79
    +1 765,38 (+18,92 %)
     
  • CMC Crypto 200

    264,07
    +7,97 (+3,11 %)
     
  • S&P 500

    3 453,49
    +17,93 (+0,52 %)
     

Philip Morris envisage la fin des cigarettes « d'ici 10 à 15 ans »

Source AFP
·1 min de lecture
Le directeur de Philip Morris prévoit la fin de la vente de cigarettes dans 10 à 15 ans.
Le directeur de Philip Morris prévoit la fin de la vente de cigarettes dans 10 à 15 ans.

Le directeur général ne prévoit néanmoins pas la disparition totale du tabac, mais plutôt l'essor d'alternatives potentiellement moins dangereuses.

Les cigarettes vont-elles bientôt appartenir au passé ? André Calantzopoulos, le directeur général de Philip Morris, le géant du tabac, prédit la fin des cigarettes dans « 10 à 15 ans » dans certains pays. Pour lui, le monde de demain sera un monde « dans lequel les cigarettes sont obsolètes », a fait savoir jeudi André Calantzopoulos lors d'une intervention au sommet de Concordia, un événement organisé en marge de l'Assemblée générale des Nations unies. « En fait, avec le cadre réglementaire adéquat et le soutien de la société civile, nous pensons que les ventes de cigarettes peuvent cesser d'ici 10 à 15 ans dans de nombreux pays », a-t-il ajouté.

Le directeur général de Philip Morris ne prévoit pas la disparition du tabac, mais il plaide pour l'essor d'alternatives potentiellement moins dangereuses pour la santé comme le tabac à chauffer. À la différence d'une cigarette traditionnelle, ce dernier est consommé sans combustion et sans papier. « Soyons clairs : ces produits ne sont pas sans risque », a-t-il souligné. « Et il est toujours mieux de ne jamais commencer à fumer ou d'abandonner complètement le tabac et la nicotine. » Mais ils sont moins nocifs que les cigarettes, a-t-il affirmé, tout en regrettant une certaine « résistance idéologique » de la part de certaines autorités sanitaires et associations.

Lire aussi La fumée de cigarette peut-elle transmettre le Covid-19 ?

L'effet du tabac à chauffer ou des cigarettes électroniques sur la santé reste encor [...]

Lire la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :