La bourse ferme dans 6 h 31 min
  • CAC 40

    5 791,94
    +88,72 (+1,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 689,16
    +52,72 (+1,45 %)
     
  • Dow Jones

    30 932,37
    -469,63 (-1,50 %)
     
  • EUR/USD

    1,2042
    -0,0045 (-0,37 %)
     
  • Gold future

    1 745,10
    +16,30 (+0,94 %)
     
  • BTC-EUR

    39 321,34
    +1 708,90 (+4,54 %)
     
  • CMC Crypto 200

    950,52
    +17,38 (+1,86 %)
     
  • Pétrole WTI

    62,49
    +0,99 (+1,61 %)
     
  • DAX

    13 941,51
    +155,22 (+1,13 %)
     
  • FTSE 100

    6 594,92
    +111,49 (+1,72 %)
     
  • Nasdaq

    13 192,35
    +72,95 (+0,56 %)
     
  • S&P 500

    3 811,15
    -18,19 (-0,48 %)
     
  • Nikkei 225

    29 663,50
    +697,49 (+2,41 %)
     
  • HANG SENG

    29 452,57
    +472,36 (+1,63 %)
     
  • GBP/USD

    1,3951
    +0,0028 (+0,20 %)
     

Phil Spector est mort : qui était le célèbre producteur des Beatles devenu meurtrier ?

·1 min de lecture

Phil Spector a rendu son dernier souffle en prison, ce samedi 16 janvier. Comme l’a relaté Le Monde, le département pénitentiaire de Californie a annoncé sa mort de “cause naturelle” à l’âge de 81 ans dans un communiqué. L’ancien producteur des Beatles, connu pour ses méthodes musicales innovantes, purgeait sa peine pour le meurtre de l’actrice Lana Clarkson, en 2003. Harvey Philip Spector, de son nom complet, avait en effet été condamné à une peine minimum de 19 ans de rétention en 2009. Avant d’être enfermé derrière les barreaux, Phil Spector, new-yorkais d’origine, avait pourtant enchaîné les succès.

Alors qu'il n'a que 18 ans, le producteur Lester Still lui propose, comme l’ont précisé nos confrères de 20 Minutes, de coécrire le tube de Ben E. King, Spanish Harlem. Quelques temps plus tard, en 1961, le jeune homme, accompagné de celui qui lui a tendu la main, fonde Philles Records. En produisant le groupe de filles les Crystals, Phil Spector embrasse la gloire et devient millionnaire à seulement 21 ans. Il marque ensuite les années 60 et le début des années 70 en inventant la technique du “mur de son”, comme l’a rappelé Ouest-France ce dimanche 17 janvier. Le principe ? Superposer plusieurs sons, tels que des instruments, afin de densifier la production. S’il a servi de modèle aux premières chansons des Beach Boys, l’artiste a surtout collaboré avec les Beatles, séparés en 1969, et a produit le légendaire album Let it Be, le dernier album du quatuor en 1970.

À l’époque, tous (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Françoise Hardy, victime du "démon de midi" : cette liaison qui a sonné Jacques Dutronc
Marine Le Pen : "Je me sens une antiquité”
Arnaud Montebourg : pour 2022, "il lui faut à la fois l'argent et l'engouement des Français”
Mort de Georges Pernoud : l'hommage poignant de ses filles à son enterrement
Lilian Thuram : "Le racisme c'est culturel, c'est comme le sexisme et l'homophobie"