La bourse est fermée
  • Dow Jones

    29 490,89
    +765,38 (+2,66 %)
     
  • Nasdaq

    10 815,43
    +239,82 (+2,27 %)
     
  • Nikkei 225

    26 215,79
    +278,58 (+1,07 %)
     
  • EUR/USD

    0,9827
    +0,0026 (+0,27 %)
     
  • HANG SENG

    17 079,51
    -143,32 (-0,83 %)
     
  • BTC-EUR

    19 927,13
    +291,53 (+1,48 %)
     
  • CMC Crypto 200

    444,05
    +8,70 (+2,00 %)
     
  • S&P 500

    3 678,43
    +92,81 (+2,59 %)
     

Phenix fait tout un plat du gaspillage

Jean Moreau, le cofondateur de Phenix, en est convaincu : les entreprises peuvent créer des emplois et générer des bénéfices tout en servant l’intérêt général.

Futura : Pouvez-vous expliquer votre concept à ma grand-mère ?

Jean Moreau : Avec Phenix, nous créons des solutions performantes et solidaires pour mettre fin au gaspillage et connecter ceux qui ont trop de nourriture avec ceux qui n'en ont pas assez. Depuis le lancement de l’entreprise, nous avons sauvé de la poubelle près de 200 millions de repas à un rythme actuel de 150.000 par jour. Nous souhaitons aussi changer les regards pour une consommation responsable, notamment sur les dates de péremption des produits.

Jean Moreau, cofondateur de Phenix. © Phenix
Jean Moreau, cofondateur de Phenix. © Phenix

Futura : Quelle est votre solution ?

Jean Moreau : Nous faisons de l’innovation incrémentale : nous avons repris un concept vieux comme le monde en l’optimisant et le digitalisant pour lui donner une portée la plus impactante possible. Nous avons choisi au début de nous concentrer sur l’aide aux industriels et aux magasins à gérer efficacement leurs stocks, éviter la case poubelle et donner les produits invendus à des associations qui œuvrent en faveur des plus démunis. Le sujet a pris de l’ampleur depuis, avec plusieurs lois pour contrer le gaspillage alimentaire, comme la loi Garot en 2016, la loi Egalim 1 en 2018 et la loi anti-gaspillage de 2020. Depuis 2019, nous avons souhaité associer les consommateurs à la démarche en lançant une appli pour acheter à prix cassés les produits alimentaires invendus auprès des commerçants près de chez eux, et démontrer ainsi qu’antigaspi rime aussi avec pouvoir d’achat et solution contre l’inflation. Nous avons aussi développé la filière de l’alimentation pour animaux avec des produits non consommables par l’être humain, fruits en putréfaction ou encore pains rassis pour les mettre à disposition de fermes, de zoo par exemple.

L'application antigaspi de Phenix. © Phenix
L'application antigaspi de Phenix. © Phenix

Futura : Pourquoi votre start-up va changer le...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura