Publicité
Marchés français ouverture 7 h 42 min
  • Dow Jones

    37 798,97
    +63,86 (+0,17 %)
     
  • Nasdaq

    15 865,25
    -19,77 (-0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    38 471,20
    -761,60 (-1,94 %)
     
  • EUR/USD

    1,0625
    +0,0003 (+0,03 %)
     
  • HANG SENG

    16 248,97
    -351,49 (-2,12 %)
     
  • Bitcoin EUR

    59 998,51
    +259,82 (+0,43 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    5 051,41
    -10,41 (-0,21 %)
     

Pharmaciens, infirmiers, centres de santé… ces professionnels qui fraudent le plus la Sécu

Morsa Images / Getty Images

De bons résultats. La Caisse nationale d’assurance maladie (CNAM) a dévoilé, ce jeudi 28 mars, qu’elle avait «détecté» et «stoppé» 466 millions de fraudes en 2023. Un chiffre supérieur de 86 millions d’euros à l’objectif qui lui avait été fixé initialement (380 millions d’euros) par l’Etat. Pour obtenir un tel score, l’Assurance maladie a traité pas moins de 27 000 dossiers frauduleux l’année dernière.

Et si les professionnels de santé ne représentent que 7 000 cas, ce sont eux qui ont causé le plus grand préjudice financier à la Sécu. «De l’ordre de 330 millions d’euros», a précisé Marc Scholler, le directeur délégué chargé de la lutte contre la fraude. Ce qui représente, en moyenne, 47 000 euros par dossier. A cela s’ajoutent les fraudes commises par les établissements de santé pour un montant de 45 millions d’euros. A l’inverse, le plus gros volume de dossiers est engendré par les assurés sociaux (14 700 en 2023), mais pour un préjudice bien plus faible, à hauteur de 91 millions d’euros en 2023 (6 190 euros en moyenne par dossier).

>> Notre service - Faites des économies en testant notre comparateur d’Assurances Santé

Pour lutter contre la fraude, l’Assurance maladie s’appuie sur un bataillon de 1 500 agents spécifiquement dédiés à cette mission. Un effectif appelé à grossir de 300 nouveaux agents d’ici à 2027, grâce au redéploiement interne de personnels. «Nous sommes en train de construire 6 pôles inter-régionaux de cyber-enquêteurs qui sont dotés par la loi de compétences (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Endométriose : la reconnaissance en affection longue durée (ALD), un graal pour pas grand-chose
Olivier Lejeune révèle avoir besoin de 9000 euros de retraite pour son train de vie exigeant
Le CHU de Nice victime d'une vaste escroquerie à plusieurs milliers d'euros
Succession : 4 solutions pour éviter le clash entre les héritiers
Que faire si votre salaire du mois de mars arrive en retard ?