La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,14
    +96,81 (+1,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 017,44
    +64,99 (+1,64 %)
     
  • Dow Jones

    34 382,13
    +360,68 (+1,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,2146
    +0,0062 (+0,51 %)
     
  • Gold future

    1 844,00
    +20,00 (+1,10 %)
     
  • BTC-EUR

    40 266,61
    +211,66 (+0,53 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,33
    +39,77 (+2,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,51
    +1,69 (+2,65 %)
     
  • DAX

    15 416,64
    +216,96 (+1,43 %)
     
  • FTSE 100

    7 043,61
    +80,28 (+1,15 %)
     
  • Nasdaq

    13 429,98
    +304,99 (+2,32 %)
     
  • S&P 500

    4 173,85
    +61,35 (+1,49 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,46 (+2,32 %)
     
  • HANG SENG

    28 027,57
    +308,90 (+1,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,4102
    +0,0050 (+0,36 %)
     

Pfizer est "en train de mettre au point deux médicaments contre le Covid"

·1 min de lecture

Le porte-parole de Pfizer France, David Lepoittevin, a annoncé samedi 10 avril que le laboratoire américain prévoyait la création de deux traitements contre le Covid-19.

"Nos chercheurs ne relâchent pas leurs efforts." C’est la promesse faite le samedi 10 avril par David Lepoittevin, porte-parole de Pfizer France, dans les colonnes du Parisien. Le laboratoire américain, qui a fabriqué en un temps record un vaccin contre le Covid-19, annonce que d’autres antidotes sont en cours de création. "Nous sommes en train de mettre au point deux médicaments contre le Covid", fait-il savoir.

Ces deux traitements antiviraux "sont encore à une phase très précoce de leurs développements", insiste David Lepoittevin. Néanmoins, il peut avancer que l’un de ces traitements s’administrera par voie orale, et que l’autre sera injecté en intraveineuse. Les résultats in vitro sont "encourageants", se félicite-t-il. Une étude clinique "sur des adultes sains pour évaluer la dose et la tolérance de ce médicament" par voie orale pourrait donc bientôt voir le jour, avec des résultats à attendre "prochainement".

L'ARN messager, une "piste innovante" pour l'avenir

La version en intraveineuse du traitement contre le coronavirus fait également l’objet d’un essai clinique, explique le porte-parole de Pfizer. Mais celle-ci se déroule sur des participants atteints du Covid-19 et hospitalisés.

La pandémie mondiale a eu l’effet positif de mettre au jour une technique inédite pour les vaccins : l’ARN messager. Loin de se contenter de son vaccin contre le Covid-19, Pfizer entend bien réutiliser cette méthode à l’avenir. "Notre objectif d’ici un à deux ans est de produire le premier vaccin contre la grippe à base d’ARN messager". "Cette (...)

Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Alibaba reçoit une énorme amende en Chine pour pratiques monopolistiques
“Joe Biden ouvre le robinet : la Bourse jubile, le secteur de l’eau aussi !”
Pas assez écolo, la GigaFactory de Tesla pourrait ne pas ouvrir cet été
Travail des Ouïghours : Zara et Uniqlo visés par une plainte en France
La justice demande à des propriétaires de baskets de les renvoyer au vendeur