La bourse ferme dans 1 h 21 min
  • CAC 40

    6 211,53
    +27,43 (+0,44 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 980,31
    +13,32 (+0,34 %)
     
  • Dow Jones

    33 866,17
    +188,90 (+0,56 %)
     
  • EUR/USD

    1,1962
    +0,0007 (+0,06 %)
     
  • Gold future

    1 737,10
    -10,50 (-0,60 %)
     
  • BTC-EUR

    53 227,55
    +204,54 (+0,39 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 365,25
    -10,53 (-0,77 %)
     
  • Pétrole WTI

    61,49
    +1,31 (+2,18 %)
     
  • DAX

    15 238,49
    +4,13 (+0,03 %)
     
  • FTSE 100

    6 923,14
    +32,65 (+0,47 %)
     
  • Nasdaq

    14 018,24
    +22,14 (+0,16 %)
     
  • S&P 500

    4 149,12
    +7,53 (+0,18 %)
     
  • Nikkei 225

    29 620,99
    +82,29 (+0,28 %)
     
  • HANG SENG

    28 900,83
    +403,58 (+1,42 %)
     
  • GBP/USD

    1,3783
    +0,0031 (+0,22 %)
     

Peut-on oser demander une augmentation en ces temps de crise ?

·1 min de lecture

OUI

L’année éprouvante qui vient de s’achever pourrait pousser de nombreux salariés à ne pas oser réclamer un geste financier. Par pudeur ou par peur de se faire rabrouer par leur N + 1. Dans une entreprise en grande difficulté, une telle revendication sera dure à plaider. Et pourtant, si le collaborateur s’est démené pour sauver ce qui pouvait l’être, cela peut mériter récompense. A fortiori, toutes les entreprises n’ont pas souffert au même degré. Si un collaborateur a su rester investi et efficace dans un contexte bouleversé, en apportant une véritable plus-value, il mérite d’être récompensé.

Avant toute demande, des éléments positifs factuels devront être réunis pour étayer son argumentation: hausse du chiffre d’affaires ou des parts de marché, amélioration des indicateurs de qualité ou de la satisfaction des clients… Sans oublier des points moins tangibles mais également importants comme l’esprit d’équipe, la rigueur apportée au travail ou encore la volonté de monter en compétence. Au final, même si le salarié n’obtient rien ou s'il reçoit moins qu’espéré, il n’aura pas de regret et aura posé des jalons pour l’an prochain, quand les affaires iront mieux.

>> A lire aussi - Salaires : gros coup de frein sur les augmentations en 2021

NON

On s’en serait douté: selon une récente enquête du cabinet Deloitte, plus de la moitié des entreprises prévoient un gel des salaires ou, à tout le moins, un budget fort restreint consacré aux augmentations en 2021. Sans marge de manœuvre, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

C’est le moment de postuler au job d’astronaute !
Une augmentation salariale "historique" pour les aides à domicile
Un employeur peut-il procéder à des licenciements économiques après des erreurs de gestion ?
"Grâce à la technologie, aujourd'hui, n'importe quel être humain connaît plus de choses que Léonard de Vinci.”
Écoles fermées : les arrêts de travail que vous pouvez obtenir en tant que parents