La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,51
    +28,42 (+0,45 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 034,25
    +34,81 (+0,87 %)
     
  • Dow Jones

    34 777,76
    +229,23 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,2167
    +0,0098 (+0,82 %)
     
  • Gold future

    1 832,00
    +16,30 (+0,90 %)
     
  • BTC-EUR

    48 148,20
    +1 489,41 (+3,19 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 480,07
    +44,28 (+3,08 %)
     
  • Pétrole WTI

    64,82
    +0,11 (+0,17 %)
     
  • DAX

    15 399,65
    +202,91 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 129,71
    +53,54 (+0,76 %)
     
  • Nasdaq

    13 752,24
    +119,39 (+0,88 %)
     
  • S&P 500

    4 232,60
    +30,98 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    29 357,82
    +26,45 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    28 610,65
    -26,81 (-0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,3990
    +0,0098 (+0,70 %)
     

On peut désormais faire appel auprès de la 'Cour suprême' de Facebook pour les contenus signalés laissés en ligne

·1 min de lecture

La "Cour suprême" du géant des réseaux sociaux se voit octroyer plus de responsabilités. Le conseil de surveillance de Facebook, qui doit bientôt décider si Donald Trump peut revenir sur la plateforme ou non, a étendu ses pouvoirs de modération des contenus, un signe que le groupe californien voit dans ce comité indépendant la solution à ses dilemmes éditoriaux. L'instance, qui examine et tranche les décisions disputées de retrait de contenus sur Facebook ou Instagram, va désormais se pencher aussi sur les publications laissées en ligne malgré des signalements, d'après des communiqués parus mardi 12 avril.

"Permettre aux utilisateurs de faire appel de contenus qu'ils souhaitent voir supprimés de Facebook est une extension significative des capacités du conseil de surveillance", a déclaré Thomas Hughes, directeur du conseil. "Le conseil a été créé pour garantir que Facebook prenne moins de décisions tout seul sur des questions de contenu très importantes, et que de meilleures décisions puissent être prises grâce à un processus indépendant et transparent qui œuvre pour protéger les droits de l'homme et la liberté d'expression", a rappelé le responsable.

À lire aussi — La 'Cour suprême' de Facebook a rendu ses premières décisions sur la modération trop 'vague' du réseau

Le conseil, entré en fonction l'année dernière, a rendu en janvier ses premières décisions, contraignantes pour Facebook.

La plus attendue doit tomber d'ici la fin de la semaine : elle concerne l'ex président américain (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Google, Qwant, Yahoo!... Quels sont les moteurs de recherche les plus utilisés en France ?
Les vaccins d'AstraZeneca et de Johnson & Johnson ont un point commun qui pourrait expliquer les rares cas de thrombose
La France participera avec l'Inde au programme de vols spatiaux habités Gaganyaan
Instagram va tester la possibilité de masquer les 'likes' sur les publications
Salto arrive sur la TNT, voici comment ça va fonctionner