Marchés français ouverture 5 h 47 min
  • Dow Jones

    35 490,69
    -266,19 (-0,74 %)
     
  • Nasdaq

    15 235,84
    +0,12 (+0,00 %)
     
  • Nikkei 225

    28 742,19
    -356,05 (-1,22 %)
     
  • EUR/USD

    1,1596
    -0,0011 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    25 628,74
    -409,53 (-1,57 %)
     
  • BTC-EUR

    50 596,03
    -2 204,93 (-4,18 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 402,82
    -71,51 (-4,85 %)
     
  • S&P 500

    4 551,68
    -23,11 (-0,51 %)
     

Peut-on démissionner si on n'a obtenu qu'une promesse d'embauche ?

·1 min de lecture

Lors d’une promesse d’embauche, si le futur employeur précise le type de poste, la rémunération, la date d’entrée en fonction et son souhait d’être lié en cas d’acceptation, il ne peut plus se rétracter une fois que le salarié a donné son accord. C’est le principe. Mais cela n’empêche pas les contentieux.

Dans une affaire récente, un salarié assurait qu’une promesse d’embauche lui avait été faite, un accord ayant été trouvé, selon lui, sur le poste, les missions, le lieu de travail, la date de début du contrat et la rémunération. Des photocopies de ses cartes Vitale et d’identité lui avaient été demandées et il avait pris un logement à Paris. Finalement, le recrutement ne se fait pas.

Considérant avoir été embauché, le salarié saisit les prud’hommes pour licenciement sans cause réelle et sérieuse. L’employeur soutient qu’il ne s’agissait que de pourparlers et que son offre n’était pas assez précise pour avoir valeur d’engagement, faute d’accord sur la rémunération. Le salarié obtient gain de cause devant les prud’hommes, puis devant la cour d’appel, mais pas en Cour de cassation. Celle-ci annule la décision précédente, estimant qu’il aurait fallu chercher à savoir si les parties avaient réellement trouvé un accord sur le salaire. L’affaire est donc renvoyée devant la cour d’appel, qui décidera si l’offre liait ou non l’employeur (Soc., 6/1/21).

En pratique, faute d’ancienneté, l’indemnisation d’un salarié dont la promesse d’embauche est rompue est de toute façon minimale… Mieux (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Démission pour reconversion : allocations chômage et procédure
Reconversion, déménagement... la crise les a poussés à franchir le cap, ils racontent
Réforme de l'assurance chômage : vers une application progressive entre octobre et décembre
Pourquoi ouvrir une franchise
Alternance : l'aide à l'embauche d'apprentis et de contrats pro à nouveau prolongée

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles