La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,14
    +96,81 (+1,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 017,44
    +64,99 (+1,64 %)
     
  • Dow Jones

    34 382,13
    +360,73 (+1,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,2145
    +0,0060 (+0,50 %)
     
  • Gold future

    1 844,00
    +5,90 (+0,32 %)
     
  • BTC-EUR

    36 558,34
    -3 568,25 (-8,89 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,33
    +39,77 (+2,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,51
    +0,14 (+0,21 %)
     
  • DAX

    15 416,64
    +216,94 (+1,43 %)
     
  • FTSE 100

    7 043,61
    +80,28 (+1,15 %)
     
  • Nasdaq

    13 429,98
    +304,98 (+2,32 %)
     
  • S&P 500

    4 173,85
    +61,35 (+1,49 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,47 (+2,32 %)
     
  • HANG SENG

    28 027,57
    +308,87 (+1,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,4103
    +0,0052 (+0,37 %)
     

Peur sur le site PSA de Douvrin: motion "de déception et de colère"

·2 min de lecture

Elus, syndicats, s'inquiètent de l'avenir du site mécanique dans les Hauts-de-France. La future production de batteries suffira-t-elle à compenser les arrêts des moteurs classiques et la délocalisation vers la Hongrie?

Les élus du syndicat mixte qui gère le Parc des industries Artois-Flandres (SIZIAF) ont publié jeudi 8 avril une motion de "déception et de colère". Ils s’inquiètent, tout comme les syndicats, de l’avenir du site mécanique Stellantis (ex-PSA) de Douvrin (1.500 personnes, Hauts-de-France). Le groupe franco-italo-américain avait en effet annoncé fin février la délocalisation de la production des moteurs EP (1,6 essence) du site historique de PSA à Douvrin vers l'usine ex-Opel de Szentgotthard en Hongrie à horizon 2023. Ce moteur équipe aujourd'hui notamment les Peugeot 3008, 5008, 508, Citroën C5 Aircross, DS7 Crossback. Mais aussi les des modèles de PSA. Selon la CFDT, "la direction vient d'annoncer la fin programmée du site de Douvrin à court terme". Il restera en effet, selon elle, la "fabrication des moteurs EB (trois cylindres à essence 1,2) et DVR diesel (1,5 Blue HDi) dont l'arrêt est prévu en 2022", écrit le syndicat, précisant que 800 employés seraient concernés. La direction de Stellantis affirme toutefois pour sa part que ces "moteurs resteront en production au-delà de 2022"…

Les batteries seront-elles suffisantes?

En septembre 2020, l’annonce par de l’implantation de la "Gigafactory" européenne de batteries (pilotée par PSA et Total) sur le site de Douvrin avait été une bonne nouvelle destinée à sauver le site et une grosse partie des emplois "Les élus de la région, des agglomérations concernées et du SIZIAF avaient aussi fait pencher la balance pour Douvrin en apportant quelque 120 millions d’euros", rappelle le communiqué du parc des industries. Mais, cette décision risque de ne pas compenser les délocalisations, affirment le SIZIAF et les syndicats. Dans leur motion, les élus du SIZIAF demandent donc que "PSA investisse dans la modernisation de ses chaînes de Douvrin pour y produire les moteurs hybrides EP et EB, comme prévu initialement, et précise l’avenir du site". Si l'usine devait fermer, "les emplois promis par ACC en 2025 ne pourraient pas compe[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi