Peugeot : PSA et GM se répartissent leurs rôles pour l'industrialisation de leurs voitures communes

COURS LIÉS

SymboleCoursVariation
UG.PA13,300,14
GM33,980,01

C'est en terrain neutre, à Bruxelles, que le français PSA Peugeot Citroën et l'américain General Motors (NYSE: GM - actualité) ont fait le point ce jeudi sur leur alliance stratégique globale annoncée il y a déjà 11 mois (le 29 février 2012). Les accords définitifs concernant les achats, la logistique et le développement de véhicules communs ont déjà été signés fin 2012 mais la répartition des deux constructeurs dans l'industrialisation des plateformes communes aux marques Peugeot (Paris: FR0000121501 - actualité) , Citroën, Opel et Vauxhall restait à préciser.

Il en ressort ainsi que le monospace du segment C de marque Opel/Vauxhall, le crossover du segment C de marque Peugeot (comme la 3008) et les monospaces du segment B (type C3 Picasso) pour des deux groupes seront développés sur des plates-formes PSA. General Motors conduira le développement des monospaces du segment B pour les deux groupes. Quant à la plateforme modernisée du segment B (type C3 et 208) pour des voitures à faibles émissions de CO2 destinées à la nouvelle génération de véhicules Opel/Vauxhall et PSA Peugeot Citroën en Europe et dans le reste du monde, elle fera l'objet d'un co-développement.

S'agissant de l'organisation commune des achats en Europe, la co-entreprise dédiée a maintenant reçu l'approbation de toutes les autorités de la concurrence compétentes et elle sera donc prochainement opérationnelle. Dans une phase de transition, un dirigeant de GM sera chargé de la mise en place de la structure. Il sera remplacé dans un délai maximum d'un an par un vice-président chargé des achats et un vice-président adjoint qui seront alternativement issus de chacun des deux groupes.

GM et PSA confirment également leur intention de développer de nouveaux projets à l'échelle mondiale pour élargir leur Alliance et saisir de nouvelles opportunités. Dans ce cadre, ils étudient de nouvelles opportunités dans les marchés en croissance, y compris en Amérique latine et en Russie, qui représentent des zones prioritaires pour les deux groupes. Par ailleurs, les deux groupes confirment leur intention de développer ensemble une nouvelle génération de petits moteurs essence économiques et de haute performance, dérivée du programme PSA de petits moteurs essence 3 cylindres.