Marchés français ouverture 7 h 24 min

Plus petits qu'une boîte à chaussures, ces satellites permettent de lutter contre la déforestation

latribune.fr
 

Il ne mesure qu'entre deux et cinq millimètres. Mais il peut causer d'immenses dégâts dans les forêts. Le scolyte est un minuscule insecte brunâtre, de la même famille que la coccinelle. Considéré comme un ravageur, il se nourrit du jeune bois situé sous l'écorce. Avec le changement climatique, il sévit de plus en plus souvent en Europe et en Amérique du Nord. Pour lutter contre ses ravages, certains expérimentent une nouvelle parade: utiliser de petits satellites placés en orbite à 500 kilomètres au-dessus de la Terre.

C'est la solution technologique proposée par 20tree.ai, une start-up basée à Amsterdam et à Lisbonne. "Nous utilisons des images satellites que nous analysons grâce à un programme d'intelligence artificielle", explique Anniek Schouten, sa co-fondatrice et directrice du développement. En comparant des clichés pris tous les jours, les algorithmes informatiques de la jeune société peuvent identifier une invasion de scolytes dès les premiers stades. Et ainsi permettre de prendre des mesures beaucoup plus rapidement. 20tree.ai revendique un taux de succès de 94%.

Nanosatellites en orbitre

Si l'idée d'utiliser des satellites n'est pas nouvelle, elle s'est longtemps heurtée au nombre limité d'images. Mais elle a pris une nouvelle dimension avec le développement des Cubesat, un standard d'appareils miniatures conçu par l'université Stanford. Et qui a fait émerger de nouveaux acteurs en abaissant nettement les barrières à l'entrée.

"Nous avons échangé la taille des satellites pour leur nombre, ce qui nous permet d'avoir une meilleure couverture", explique Tara O'Shea, directrice du programme forêt chez Planet, qui fournit les images utilisées par 20tree.ai.

Fondée en 2010 par des anciens de la NASA, l'agence spatiale américaine, cette entreprise de San Francisco est l'une des pionnières de la "new space". Elle compte aujourd'hui 120 nanosatellites en orbite - la plus grande constellation

(...) Lire la suite sur La Tribune.fr


Au Brésil, la déforestation de l'Amazonie atteint son pire niveau depuis 2008
Déforestation : la France consomme 2,4 millions d'hectares par an
Pêche, déforestation et agriculture menacent la biodiversité davantage que le réchauffement