La bourse ferme dans 7 h 3 min
  • CAC 40

    5 812,99
    +30,34 (+0,52 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 695,18
    +25,64 (+0,70 %)
     
  • Dow Jones

    31 496,30
    +572,20 (+1,85 %)
     
  • EUR/USD

    1,1871
    -0,0054 (-0,45 %)
     
  • Gold future

    1 688,90
    -9,60 (-0,57 %)
     
  • BTC-EUR

    41 831,78
    -1 160,35 (-2,70 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 003,93
    +60,75 (+6,44 %)
     
  • Pétrole WTI

    66,40
    +0,31 (+0,47 %)
     
  • DAX

    14 047,47
    +126,78 (+0,91 %)
     
  • FTSE 100

    6 656,64
    +26,12 (+0,39 %)
     
  • Nasdaq

    12 920,15
    +196,65 (+1,55 %)
     
  • S&P 500

    3 841,94
    +73,47 (+1,95 %)
     
  • Nikkei 225

    28 743,25
    -121,07 (-0,42 %)
     
  • HANG SENG

    28 540,83
    -557,46 (-1,92 %)
     
  • GBP/USD

    1,3810
    -0,0018 (-0,13 %)
     

Petites voitures uniquement électriques: une stratégie suicidaire?

·2 min de lecture

De nombreux constructeurs semblent penser que les futures citadines seront électriques ou ne seront pas. A la lecture des chiffres de ventes, il est manifeste que la clientèle ne suit pas, avec de fortes chutes pour les modèles qui ont abandonné les moteurs essence en 2020.

Fin 2019, Smart faisait un pari osé, en décidant de devenir une marque 100% électrique. Et cette transition ne s'est pas faite en douceur, mais tout simplement en retirant de la gamme les modèles à moteur essence qui comptaient pour les trois-quarts des ventes sur les six premiers mois de 2019 (75,6% précisément). Suffisant pour que, après cette annonce, .

Après une année pleine sous ce régime, le constat est sans appel: les ventes de Smart se sont effectivement effondrées. Seules 19.632 Fortwo ont été écoulées en Europe en 2020, soit une baisse de 75%. La chute est encore plus rude pour la Forfour: 7.662 immatriculations, soit une chute colossale de 80%. Certes, le segment des mini citadines est en baisse structurelle, de 34% (cela correspond à 779.500 unités). Cela signifie, en termes de parts de marché, que la baisse de ventes des Smart n'est pas si importante que celle du nombre de modèles écoulés. Il n'empêche: les clients ont préféré massivement fuir la marque, plutôt que d'acheter un modèle 100% électrique. Dans le même temps, la Renault Twingo, cousine des deux puces allemandes, ne reculait que de 15%, pour un total de 73.536 ventes en 2020.

Smart, Skoda, Seat... L'abandon des moteurs essence plombe les citadines

Et smart n'est pas un cas isolé. Deux autres constructeurs ont choisi une stratégie similaire pour leurs modèles d'entrée de gamme, avec la même punition à la clé. Les Skoda Citigo et Seat Mii ont respectivement reculé de 54% (14.357 ventes) et 40% (7.856 unités) en éjectant du catalogue leurs trois-cylindres essence, alors que leur jumelle Volkswagen up! est parvenue à limiter la casse (-26% soit 59.445 immatriculations) en conservant une gamme complète.

A première vue, la chute peut sembler incompréhensible, alors que les ventes de modèles électriques sont en forte hausse au niveau européen: en Europe, il a été vendu près de 1,4 million de modèles électriques en 2020 (chiffre qui comprend aussi les hybrides rechargeables), soit une hausse de 137%[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi