La bourse ferme dans 7 h 4 min
  • CAC 40

    7 082,94
    +0,52 (+0,01 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 168,36
    +4,91 (+0,12 %)
     
  • Dow Jones

    34 086,04
    +368,95 (+1,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,0885
    +0,0019 (+0,17 %)
     
  • Gold future

    1 939,70
    -5,60 (-0,29 %)
     
  • BTC-EUR

    21 152,69
    -63,09 (-0,30 %)
     
  • CMC Crypto 200

    524,33
    +5,54 (+1,07 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,25
    +0,38 (+0,48 %)
     
  • DAX

    15 113,97
    -14,30 (-0,09 %)
     
  • FTSE 100

    7 782,51
    +10,81 (+0,14 %)
     
  • Nasdaq

    11 584,55
    +190,74 (+1,67 %)
     
  • S&P 500

    4 076,60
    +58,83 (+1,46 %)
     
  • Nikkei 225

    27 346,88
    +19,77 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    22 072,18
    +229,85 (+1,05 %)
     
  • GBP/USD

    1,2321
    +0,0004 (+0,03 %)
     

Petite retraite : surprise, la pension minimale sera de 1 200 euros... en brut

depart retraite
depart retraite

« 2 millions de petites retraites vont être augmentées », a promis la Première ministre Elisabeth Borne ce mardi 10 janvier 2023 en dévoilant la réforme des retraites du gouvernement Macron, qui doit repousser l'âge légal de départ de 62 à 64 ans. Une réforme qui porte une mesure d'égalité sociale : une pension minimum à 1 200 euros pour tous ceux qui peuvent justifier d'une carrière complète, autrement dit qui atteignent l'âge du taux plein.

Ce minimum s'entend-t-il en net ou en brut ? Ce sera bien en brut, comme l'a confirmé dans la soirée, suite à la conférence de presse, le cabinet du ministre du Travail Olivier Dussopt. Ce plancher minimal, indexé durablement à 85% du Smic net, s'entend bien en pension brute, comme l'a confirmé le cabinet du Premier ministre le mercredi 11 janvier.

Pour rappel, les pensions de retraite sont soumis aux cotisations sociales. Le taux de CSG dépend en revanche de chaque retraité. De fait, les bénéficiaires de cette « petite retraite minimum » ne toucheront donc pas 1 200 euros nets chaque mois de la part de l'Assurance retraite et de leur complémentaire, mais plusieurs dizaines d'euros de moins, avec un taux maximal de cotisations sociales de 9,1% (voir ci-dessous) sur la pension de base, une fois cette pension minimale convertie en net.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Immobilier : avez-vous encore intérêt à investir en Pinel en 2023 ?
- Retraite : vous avez 50 ans, ce qui va changer pour toucher votre pension
- Retraite : très mauvaise nouvelle si vous êtes né en 1965 et en 1966