La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 233,94
    +67,67 (+0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 257,98
    +16,86 (+0,40 %)
     
  • Dow Jones

    33 926,01
    -127,93 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,0798
    -0,0113 (-1,04 %)
     
  • Gold future

    1 865,90
    -50,40 (-2,63 %)
     
  • BTC-EUR

    21 597,11
    -145,77 (-0,67 %)
     
  • CMC Crypto 200

    535,42
    -1,43 (-0,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,23
    -2,65 (-3,49 %)
     
  • DAX

    15 476,43
    -32,76 (-0,21 %)
     
  • FTSE 100

    7 901,80
    +81,64 (+1,04 %)
     
  • Nasdaq

    12 006,96
    -193,86 (-1,59 %)
     
  • S&P 500

    4 136,48
    -43,28 (-1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    27 509,46
    +107,41 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 660,47
    -297,89 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2056
    -0,0173 (-1,41 %)
     

"Un petit cauchemar" : Yanis Marshall, le prof de danse de la Star Ac, se confie sur ses années de galère

Il est le professeur de danse de la nouvelle édition de la Star Academy. Yanis Marshall a accepté de revenir sur sa carrière de danseur pour nos confrères du Parisien. Repéré par Kamel Ouali, il obtient à seulement quinze ans son premier travail de danseur : "Il s'était occupé de la série Sous le soleil et cherchait des jeunes de la région qui savaient danser, se remémore-t-il. Et quand il a lancé Le Roi Soleil, il m'a proposé d'en faire partie". Mais tout n'a pas été rose pour le danseur. En effet, le professeur actuel de la Star Academy a aussi connu de grosses galères : "Je faisais des faux CV : un jour vendeur chez Zara, un autre serveur dans une pizzeria ou dans un bar... C'était un petit cauchemar. Mais j'avais un tel bagout et une belle gueule, donc j'étais pris partout, même si je restais une seule journée tant j'étais mauvais".

Puis un jour, il décide de partir avec son ancien compagnon à New York. Là-bas il croisera "Sheryl Murakami et Brian Friedman, chorégraphe de Beyoncé pour la première, de Britney Spears pour le second". "Et là, ça a été une révélation. J'ai trouvé ce qu'il me manquait, ce côté très sexuel et sensuel que je n'arrivais pas à exprimer à travers la danse en France. Je ne pensais même pas en avoir le droit." En effet, sa danse sur des talons ne séduit pas en France : "Je me suis dit : On peut !.... Sauf que c'était à New York, plaisante-t-il. En France, j'y ai ajouté les talons et je me suis fait insulter (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Robbie Coltrane : les causes de la mort de l'interprète d'Hagrid dévoilées
"L'envie d'en finir..." : Lola Dewaere sans filtre sur les agressions sexuelles subies par son père Patrick
Denzel Washington : combien a-t-il eu d'enfants avec sa femme Pauletta ?
"Une phrase maladroite" : Emmanuelle Seigner revient sur sa déclaration choc pour protéger son mari, Roman Polanski
Enora Malagré "odieuse" et "insupportable" : Ayem Nour détruit l'ancienne chroniqueuse de TPMP