La bourse est fermée

Pesticides : les vrais dangers... et les fausses peurs !

Un jour, le glyphosate est suspecté d’augmenter les risques de lymphome, un autre, le sulfoxaflor est interdit, trop nocif pour les abeilles… Pas un mois ne passe sans qu’un pesticide fasse l’objet de controverses scientifiques et suscite notre inquiétude. On questionne leurs effets sur l’environnement, leur impact sur la santé des agriculteurs comme sur celle des consommateurs… et, pourtant, cette année encore, 70.000 tonnes seront épandues dans les champs français, pour préserver les récoltes et améliorer les rendements. Alors, sommes-nous bien protégés ? Doit-on s’alarmer ? Comment limiter les risques ? Capital fait le point.

Utilise-t-on plus ou moins de pesticides qu’avant ?

A force de débats et de scandales, on aurait pu s’attendre à ce que la quantité de produits phytosanitaires déversés sur nos cultures diminue… mais c’est l’inverse ! Alors qu’en 2008 le plan Ecophyto lancé par le gouvernement de Nicolas Sarkozy prévoyait de réduire de 50% en dix ans l’usage des pesticides, celui-ci au contraire a augmenté d’environ 15% sur la période. En cause ? Les habitudes des agriculteurs, soucieux de défendre leurs rendements, et le remplacement de certains produits interdits par d’autres, moins concentrés, mais utilisés à plus grande échelle. L’Hexagone est le huitième pays d’Europe le plus consommateur de pesticides à l’hectare.

>> A lire aussi - Le glyphosate bientôt interdit au Luxembourg, premier pays européen à sauter le pas

Le ménage a-t-il été fait en France ?

Environ 350 pesticides différents sont aujourd’hui utilisés chez nous, validés à la fois par le règlement européen et par nos autorités de santé nationales, dont beaucoup pour une dizaine d’années. Ces substances autorisées continuent d’être étudiées et certaines peuvent être retirées du marché en cas de nouvelles mises en cause scientifiques : en une décennie, près d’une centaine ont ainsi été bannies du territoire pour cause de dangerosité. Rassurant ? Oui, car les contrôles sont menés. Mais on semble parfois

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Médicaments, lunettes, ordonnances… ce qui change pour votre santé cette année
Réforme 100 % santé : des effets mitigés dans l’optique, encourageants en dentaire et audiologie
Les États-Unis planchent sur un missile équipé d'une mitrailleuse
Airbus sabre dans l’emploi à Toulouse et sur Paris
Le nouvel âge d'or d'Hollywood