Publicité
La bourse ferme dans 6 h 28 min
  • CAC 40

    7 553,76
    -32,79 (-0,43 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 846,93
    -23,19 (-0,48 %)
     
  • Dow Jones

    40 665,02
    -533,08 (-1,29 %)
     
  • EUR/USD

    1,0880
    -0,0020 (-0,18 %)
     
  • Gold future

    2 421,90
    -34,50 (-1,40 %)
     
  • Bitcoin EUR

    58 638,36
    -1 048,82 (-1,76 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 324,19
    -6,70 (-0,50 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,80
    -0,02 (-0,02 %)
     
  • DAX

    18 218,41
    -136,35 (-0,74 %)
     
  • FTSE 100

    8 163,40
    -41,49 (-0,51 %)
     
  • Nasdaq

    17 871,22
    -125,68 (-0,70 %)
     
  • S&P 500

    5 544,59
    -43,68 (-0,78 %)
     
  • Nikkei 225

    40 063,79
    -62,56 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 417,68
    -360,73 (-2,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2915
    -0,0032 (-0,24 %)
     

Perte de mémoire : et si le Covid-19 en était la cause ?

WavebreakMediaMicro/Adobe Stock

Le trou noir. C’est le mal que connaissent bon nombre de personnes ayant été affectées par le Covid-19. En effet, 10 à 30 % des personnes infectées se sont plaintes de pertes de mémoire, de troubles de la concentration ou, au minimum, de brouillard cérébral. Des chercheurs ont désormais établi un lien entre une protéine spécifique, la cytokine, et ces symptômes, rapporte pourquoidocteur.fr, le 9 juillet 2024. Robyn Klein, docteur et professeur à la Schulich School of Medicine & Dentistry, a mené cette étude.

Ses équipes se sont aperçues au cours de leurs recherches que le Covid-19 augmentait les niveaux «d'interleukine-1 bêta (IL-1β)» dans le cerveau. C’est une forme de protéine cytokine. Cette dernière a un rôle prépondérant non seulement dans le contrôle de la croissance de l’individu, mais aussi dans les rouages du fonctionnement du système immunitaire. Par ailleurs, les rongeurs, sur lesquels a été réalisée l’étude, ont montré des signes de perte de mémoire et une baisse de la neurogénèse, à savoir le processus qui permet la création de nouveaux neurones.

Par ailleurs, l’étude menée par Robyn Klein et son équipe montre que la vaccination permettrait de se prémunir de ces pertes de mémoire. En effet, les rongeurs infectés par le Covid-19, mais ayant reçu le vaccin auparavant, montraient des signes moindres d’inflammation cérébrale et des niveaux inférieurs d'interleukine-1 bêta. Toutefois, avant d’en déduire officiellement que les pertes de mémoire sont moindres, il faudra mener (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les gagnants du choc fiscal du NFP, le premier vol d’Ariane 6… L'actu éco en 120 secondes
Vacances d’été 2024 : vous en avez assez des musées ? Visitez des usines !
Législatives 2024 : allez-vous reprendre confiance et surconsommer, comme après chaque élection ?
JO 2024 : comment les Jeux de Paris vont booster l’économie française
Législatives 2024 : les agences de notation tirent déjà la sonnette d'alarme