La bourse ferme dans 3 h 26 min
  • CAC 40

    6 627,04
    -4,11 (-0,06 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 117,73
    -4,70 (-0,11 %)
     
  • Dow Jones

    34 196,82
    +322,58 (+0,95 %)
     
  • EUR/USD

    1,1950
    +0,0016 (+0,13 %)
     
  • Gold future

    1 784,50
    +7,80 (+0,44 %)
     
  • BTC-EUR

    27 817,30
    -804,89 (-2,81 %)
     
  • CMC Crypto 200

    793,81
    +7,19 (+0,91 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,07
    -0,23 (-0,31 %)
     
  • DAX

    15 573,48
    -15,75 (-0,10 %)
     
  • FTSE 100

    7 127,17
    +17,20 (+0,24 %)
     
  • Nasdaq

    14 369,71
    +97,98 (+0,69 %)
     
  • S&P 500

    4 266,49
    +24,65 (+0,58 %)
     
  • Nikkei 225

    29 066,18
    +190,95 (+0,66 %)
     
  • HANG SENG

    29 288,22
    +405,76 (+1,40 %)
     
  • GBP/USD

    1,3905
    -0,0016 (-0,12 %)
     

Perspectives de croissance en demi-teinte pour la France

·2 min de lecture

L’OCDE estime que le PIB rebondirait de 5,8% en 2021. Mais l’économie française resterait tout de même l’une des plus impactées par la crise sanitaire.

Le quoi qu’il en coûte est décidément loin d’être fini. Le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, a annoncé, , que le déficit public pourrait atteindre 9,4% du PIB en 2021, contre 8,5% prévu initialement. Soit une hausse de 0,2 point par rapport à 2020, signe que le gouvernement continue à mettre le paquet pour limiter les dégâts de la pandémie sur l’économie. Pour le ministre, cet effort budgétaire doit permettre à la France d’atteindre les 5% de croissance cette année, après la récession de 8% enregistrée l’an passé. L’OCDE juge cet objectif largement atteignable puisque ses perspectives économiques, publiées aujourd’hui, prévoient une hausse du PIB de 5,8%. Mais, lorsque l’on se compare aux autres pays riches, on constate que la France devrait être, au final, l’un des pays plus impactés par la pandémie.

Alors que la prévision de croissance pour la France a été revue à la baisse de 0,1 point par rapport à son estimation de mars, l’OCDE se montre un peu plus optimiste pour la plupart de nos voisins: sa prévision pour l’Allemagne est relevée de 0,3 point, celle de l’Italie de 0,4 point et surtout celle du Royaume-Uni de 2,1 points ! Alors que la France a dû à nouveau fermer ses commerces et ses écoles au mois d’avril, nos voisins d’Outre-Manche , leur permettant de déconfiner de façon plus précoce. Qui plus est, l’économie britannique a mieux résisté que prévu aux restrictions sanitaires imposées en début d’année face au pic épidémique dû au variant local.

Un choc inédit

Quelle trace laissera la pandémie sur la croissance économique française ? Si l’on prend la période qui s’étend du quatrième trimestre 2019 à la fin 2021, on constate que notre performance devrait se situer dans une position intermédiaire. Alors que l’Espagne et l’Italie accuseraient une chute du PIB de 2%, la France limiterait la casse avec -0,9%. Mais le Royaume-Uni ferait désormais mieux avec une baisse de seulement 0,2%, quand l’Allemagne parviendrait à progresser de 0,6%. Loin devant, les Et[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles