Marchés français ouverture 4 h 52 min
  • Dow Jones

    34 483,72
    -652,22 (-1,86 %)
     
  • Nasdaq

    15 537,69
    -245,14 (-1,55 %)
     
  • Nikkei 225

    28 047,62
    +225,86 (+0,81 %)
     
  • EUR/USD

    1,1329
    -0,0010 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    23 827,59
    +352,33 (+1,50 %)
     
  • BTC-EUR

    50 596,08
    -424,45 (-0,83 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 475,34
    +32,57 (+2,26 %)
     
  • S&P 500

    4 567,00
    -88,27 (-1,90 %)
     

Le personnel du foyer de soins de longue durée Valley Manor cherche l’appui de la collectivité

·2 min de lecture

BARRY’S BAY, Ontario, October 28, 2021--(BUSINESS WIRE)--Les préposés aux services de soutien à la personne se rassembleront dans le centre de la ville de Barry’s Bay, dans l’est de l’Ontario, vendredi le 29 octobre en vue de rallier l’appui de la collectivité à l’égard de leurs efforts pour améliorer les conditions de travail chez Valley Manor, un foyer de soins de longue durée.

Les 87 employés, membres de la section locale 6946-12 du Syndicat des Métallos, prennent soin de 80 aînés au Valley Manor, et sont actuellement en négociations avec leur employeur.

Les syndiqués demandent aux membres de la collectivité d’appuyer leurs revendications en faisant parvenir un courriel à la directrice générale de Valley Manor, Trisha DesLaurier, afin de lui demander de garantir un meilleur traitement aux travailleuses et travailleurs, de meilleurs horaires et une dotation en personnel convenable.

La manifestation aura lieu vendredi le 29 octobre, de 13 h à 15 h 30 à l’extérieur de l’édifice de la Banque de Montréal, au 19544 Opeongo Line, Barry’s Bay (au coin de l’intersection de l’autoroute 60 et de County Road 62).

«Le personnel de Valley Manor a déployé des efforts incessants tout au long de la pandémie de COVID-19 afin d’assurer la protection des aînés vulnérables. Maintenant, le temps est venu pour l’employeur de reconnaître la valeur de leur travail, en leur proposant une offre équitable», a déclaré Briana Broderick, porte-parole des Métallos.

À titre de travailleuses et travailleurs de la santé, le personnel est visé par la Loi sur l’arbitrage des conflits de travail dans les hôpitaux et n’ont pas recours à la grève. Ils entreprennent plutôt des actions communautaires afin d’attirer l’attention sur les revendications que leur employeur a négligés jusqu’à présent, comme des niveaux de dotation en personnel adéquats, une limite de cinq jours de travail de suite, et mettre fin aux quarts de travail supplémentaires obligatoires qui engendrent de la fatigue et des risques de blessures et qui compromettent les soins aux résidents.

Valley Manor réprime les salaires de son personnel en ayant recours au projet de loi 124, la loi du gouvernement conservateur qui plafonne les hausses salariales dans la fonction publique provinciale à 1 %, ce qui entraînera d’autres pénuries de personnel du fait que les travailleuses et travailleurs se tourneront vers d’autres établissements offrant des salaires plus élevés.

«Les changements que demandent les travailleuses et les travailleurs auront des conséquences positives pour tout le monde – les résidents, le foyer et le personnel. Tout ce qu’ils veulent, c’est que l’employeur s’assoie à la table et s’engage sérieusement à discuter de leurs propositions de collaboration», a soutenu Briana Broderick.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20211028005188/fr/

Contacts

Briana Broderick, porte-parole, Syndicat des Métallos, 613 929-0306, bbroderick@usw.ca
Shannon Devine, Communications, Syndicat des Métallos, 416 894-7118 (cell.), sdevine@usw.ca

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles