La bourse ferme dans 2 h 31 min
  • CAC 40

    7 125,61
    -108,33 (-1,50 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 196,10
    -61,88 (-1,45 %)
     
  • Dow Jones

    33 926,01
    -127,89 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,0761
    -0,0036 (-0,33 %)
     
  • Gold future

    1 885,40
    +8,80 (+0,47 %)
     
  • BTC-EUR

    21 229,34
    -481,74 (-2,22 %)
     
  • CMC Crypto 200

    524,62
    -12,23 (-2,28 %)
     
  • Pétrole WTI

    74,26
    +0,87 (+1,19 %)
     
  • DAX

    15 316,57
    -159,86 (-1,03 %)
     
  • FTSE 100

    7 840,41
    -61,39 (-0,78 %)
     
  • Nasdaq

    12 006,96
    -193,84 (-1,59 %)
     
  • S&P 500

    4 136,48
    -43,28 (-1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    27 693,65
    +184,19 (+0,67 %)
     
  • HANG SENG

    21 222,16
    -438,31 (-2,02 %)
     
  • GBP/USD

    1,2047
    -0,0009 (-0,07 %)
     

Personne n’est d’accord avec Elon Musk sur le succès de la modération sur Twitter

Elon Musk
Elon Musk

Elon Musk se félicitait début décembre du succès de sa politique en matière de modération. Mais, de nombreux signaux vont à l’encontre de cette assertion.

La haine est de retour sur Twitter. Ou, plus exactement, elle s’y exprime avec beaucoup plus de facilités qu’auparavant. Voilà la conclusion de travaux menés aux États-Unis, et dont le New York Times s’est fait l’écho le 2 décembre 2022. Une conclusion contre laquelle Elon Musk, le nouveau propriétaire de Twitter, s’est insurgé, la qualifiant de « totalement fausse ».

Les observations faites par plusieurs organisations, depuis la prise de contrôle du réseau social par l’homme d’affaires américain, soulignent une forte hausse des messages antisémites (un bond de plus de 60 % deux semaines après l’acquisition de Twitter). Du côté des contenus homophobes, leur apparition quotidienne a progressé de plus de 58 %.

Elon Musk / Twitter // Source : Numerama
Elon Musk / Twitter // Source : Numerama

Même sur le terrain de la lutte anti-terroriste, des travaux suggèrent un très net relâchement du site communautaire. Durant les douze premiers jours qui ont suivi la prise de fonction d’Elon Musk, 450 comptes contrôlés par l’organisation État islamique ont été détectés. C’est une hausse de 69 % par rapport aux douze jours précédents.

Ces différentes analyses ont été fournies par le Center for Countering Digital Hate, l’Anti-Defamation League ou encore l’Institute for Strategic Dialogue.

[Lire la suite]