La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 782,65
    -48,00 (-0,82 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 669,54
    -35,31 (-0,95 %)
     
  • Dow Jones

    31 496,30
    +572,16 (+1,85 %)
     
  • EUR/USD

    1,1925
    -0,0054 (-0,45 %)
     
  • Gold future

    1 698,20
    -2,50 (-0,15 %)
     
  • BTC-EUR

    40 545,66
    +625,39 (+1,57 %)
     
  • CMC Crypto 200

    982,93
    +39,75 (+4,21 %)
     
  • Pétrole WTI

    66,28
    +2,45 (+3,84 %)
     
  • DAX

    13 920,69
    -135,65 (-0,97 %)
     
  • FTSE 100

    6 630,52
    -20,36 (-0,31 %)
     
  • Nasdaq

    12 920,15
    +196,68 (+1,55 %)
     
  • S&P 500

    3 841,94
    +73,47 (+1,95 %)
     
  • Nikkei 225

    28 864,32
    -65,78 (-0,23 %)
     
  • HANG SENG

    29 098,29
    -138,50 (-0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,3827
    -0,0067 (-0,48 %)
     

Personal shopper, responsable marketing... ces métiers du luxe qui recrutent

·1 min de lecture

De nombreux emplois s’y créent ainsi que de nouveaux métiers, en France, patrie du luxe, mais également dans le monde entier, portés par l’avènement du digital qui permet aux marques de proposer de nouvelles expériences à une clientèle exigeante et toujours avide de nouveautés.

En étroite collaboration avec les équipes techniques (développeurs, UX designers, graphistes) et marketing, le product owner, en véritable chef d’orchestre, interprète les besoins des clients et les transforme en outils fonctionnels et digitaux. Sur la partie opérationnelle, il conçoit et teste de nouvelles fonctionnalités permettant d’améliorer le produit. Il est le référent, l’interlocuteur privilégié des chefs de projet et le garant du cahier des charges fonctionnels. «Le Product Owner est, par ailleurs, force de proposition pour identifier les solutions possibles et challenger les propositions des différentes parties prenantes», explique Martin Villelongue, directeur exécutif du cabinet Michael Page.

Formation : master 2 (école de commerce) en marketing digital.

Salaire : 40 K€/an (début de carrière) ; 70 K€/an (profil confirmé).

>> Notre service - Vous cherchez un emploi ou voulez en changer ? Retrouvez des milliers d'offres sur notre site

Afin de préserver ses valeurs d’exclusivité, de créativité et de rareté, le secteur du luxe voit en la data une réelle opportunité de proposer des services innovants toujours plus exclusifs et personnalisés à une clientèle exigeante. «L’architecte cloud est au cœur de ces enjeux puisqu’il est le garant de la cohérence, de la performance, de la fiabilité et de la sécurité des données, stockées sur des serveurs installés dans des data centers», analyse Martin Villelongue. Son rôle est donc de définir le design d’une solution cloud cohérente avec les besoins des utilisateurs et d’orchestrer sa mise en place, en lien avec les équipes techniques.

Formation : école d’ingénieurs (spécialisation informatique ou télécommunication).

Salaire : entre 70 K€ et (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Reconversion, création d’entreprise, gestion du stress... et si vous optiez pour un coaching en ligne ?
Salaires : ce projet d'ordonnance qui fâche syndicats et patronat
Ségur de la santé : ces 18.500 agents "oubliés" qui vont bientôt voir leur salaire augmenter
Santé au travail : cette proposition de loi qui veut modifier en profondeur le système actuel
Réputation, intelligence artificielle... 6 Mooc pour être un pro du numérique