La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 638,46
    -63,52 (-0,95 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 158,51
    -36,41 (-0,87 %)
     
  • Dow Jones

    34 798,00
    +33,18 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,1718
    -0,0029 (-0,25 %)
     
  • Gold future

    1 750,60
    +0,80 (+0,05 %)
     
  • BTC-EUR

    35 433,11
    -701,06 (-1,94 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 067,20
    -35,86 (-3,25 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,95
    +0,65 (+0,89 %)
     
  • DAX

    15 531,75
    -112,22 (-0,72 %)
     
  • FTSE 100

    7 051,48
    -26,87 (-0,38 %)
     
  • Nasdaq

    15 047,70
    -4,54 (-0,03 %)
     
  • S&P 500

    4 455,48
    +6,50 (+0,15 %)
     
  • Nikkei 225

    30 248,81
    +609,41 (+2,06 %)
     
  • HANG SENG

    24 192,16
    -318,82 (-1,30 %)
     
  • GBP/USD

    1,3681
    -0,0040 (-0,29 %)
     

Pernod Ricard se rapproche de son niveau d'avant la crise

·1 min de lecture

Pernod Ricard a enregistré des "ventes record" aux Etats-Unis et en Chine au cours de son exercice décalé 2020/21, permettant à son chiffre d'affaires annuel de progresser de 4%, au-delà des attentes, selon les résultats publiés mercredi 1er septembre par le n°2 mondial des spiritueux. Lors de l'exercice décalé 2020/21, clos fin juin, le groupe détenteur du whisky Jameson, du cognac Martell ou encore du champagne Mumm a généré un peu plus de 8,8 milliards de chiffre d'affaires, en hausse de 4,5% sur un an, selon un communiqué.

Il se rapproche ainsi de son niveau d'avant la crise sanitaire (près de 9,2 milliards en 2018/2019). Il le dépasse même à taux de change constant, met en avant le groupe. Son bénéfice net a quant à lui presque quadruplé sur un an, à 1,3 milliard d'euros, retrouvant un niveau similaire à l'exercice 2018/19.

>> A lire aussi - Pernod Ricard bénéficie d'une décision de justice américaine

Cette "très forte hausse" est "due à une base de comparaison favorable sur les charges opérationnelles non courantes", est-il précisé. Le bénéfice net avait fortement décru l'an passé (-77%), plombé par des dépréciations d'actifs, en particulier sur la marque de vodka Absolut. "Grâce à la solidité de nos fondamentaux, nos équipes et notre portefeuille de marques, nous ressortons plus forts de cette crise", souligne le PDG du groupe, Alexandre Ricard, cité dans le communiqué.

>> A lire aussi - Pernod Ricard atteint son objectif de rentabilité grâce à la réouverture des bars (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pas de retour au bureau avant 2022 pour les salariés de Google
Les salariés de Nike auront droit à une semaine de congé pour prendre soin de leur santé mentale
14 ans après son entrée au capital, Bernard Arnaud quitte l'aventure Carrefour
Ouigo : la SNCF va supprimer une liaison en décembre
Après un été bénéficiaire, le PDG de Ryanair prévoit un "hiver difficile"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles