La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 612,76
    -21,01 (-0,32 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 089,30
    -27,47 (-0,67 %)
     
  • Dow Jones

    34 935,47
    -149,06 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,1872
    -0,0024 (-0,20 %)
     
  • Gold future

    1 812,50
    -18,70 (-1,02 %)
     
  • BTC-EUR

    34 848,69
    +1 715,69 (+5,18 %)
     
  • CMC Crypto 200

    955,03
    +5,13 (+0,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,81
    +0,19 (+0,26 %)
     
  • DAX

    15 544,39
    -96,08 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 032,30
    -46,12 (-0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 672,68
    -105,59 (-0,71 %)
     
  • S&P 500

    4 395,26
    -23,89 (-0,54 %)
     
  • Nikkei 225

    27 283,59
    -498,83 (-1,80 %)
     
  • HANG SENG

    25 961,03
    -354,29 (-1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3908
    -0,0050 (-0,35 %)
     

Pernod Ricard atteint son objectif de rentabilité grâce à la réouverture des bars

·1 min de lecture

Malgré la longue fermeture des bars et les confinements successifs, Pernod Ricard parvient toujours à vendre. Le groupe français de spiritueux a relevé mercredi son objectif de résultat opérationnel courant, pour son exercice qui sera clos fin juin, et vise désormais une croissance de 16% contre 10% auparavant, grâce à un "rythme de reprise plus soutenu que prévu".

Dans un communiqué, le groupe indique que son activité "off-trade" - soit les ventes dans les supermarchés ou chez les cavistes pour une consommation à domicile - "continue d'être résiliente alors que la demande dans le 'on-trade' - la consommation dans les bars, hôtels et restaurants - "s’accélère à mesure que les restrictions sont progressivement levées" en lien avec l'épidémie de Covid-19.

"Le rythme de la reprise s'avère plus soutenu que prévu", et "grâce à ce dynamisme", Pernod Ricard indique anticiper désormais une croissance organique de son résultat opérationnel courant pour l'exercice 2020/21 d'environ +16%, contre +10% annoncé lors des résultats du troisième trimestre en avril.

"Ainsi, le résultat opérationnel courant 2020/21 devrait, à périmètre et change constants, être globalement en ligne avec celui de l’exercice 2018/19, malgré des ventes toujours affectées par les restrictions dans le 'on-trade' et le travel retail (ventes dans les aéroports, NDLR), et des coûts de structure encore sous leurs niveaux normatifs", résume le groupe. Fin avril, le groupe français s'était dit persuadé de sa capacité à "ressortir (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

A court de cash, Laeticia Hallyday demande à étaler ses dettes
La grande première d’Amazon dans le Grand-Est
Livraison de courses : l'entreprise turque Getir se lance à Paris
Après une journée mouvementée, le Bitcoin retrouve des couleurs
CAC 40 : la Fed plus "colombe" malgré l'inflation

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles