La bourse ferme dans 29 min
  • CAC 40

    6 209,83
    +25,73 (+0,42 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 978,34
    +11,35 (+0,29 %)
     
  • Dow Jones

    33 879,67
    +202,40 (+0,60 %)
     
  • EUR/USD

    1,1973
    +0,0019 (+0,16 %)
     
  • Gold future

    1 739,20
    -8,40 (-0,48 %)
     
  • BTC-EUR

    52 775,73
    -99,69 (-0,19 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 353,97
    -21,80 (-1,58 %)
     
  • Pétrole WTI

    62,80
    +2,62 (+4,35 %)
     
  • DAX

    15 219,94
    -14,42 (-0,09 %)
     
  • FTSE 100

    6 935,58
    +45,09 (+0,65 %)
     
  • Nasdaq

    13 992,44
    -3,66 (-0,03 %)
     
  • S&P 500

    4 146,47
    +4,88 (+0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    29 620,99
    +82,29 (+0,28 %)
     
  • HANG SENG

    28 900,83
    +403,58 (+1,42 %)
     
  • GBP/USD

    1,3780
    +0,0028 (+0,20 %)
     

Un permis de construire annulé… alors que l’immeuble est déjà habité

·1 min de lecture

C’est une victoire au goût amer pour le Collectif de sauvegarde du 7, rue Méchain et l'association Monts 14. Comme le relate Le Parisien, la justice leur a pourtant donné raison en annulant le permis de construire d’un bâtiment du promoteur Covéa-Immobilier, adossé à un immeuble de logements collectifs conçu par Robert Mallet-Stevens, architecte emblématique du mouvement moderne. Le problème, c’est que le bâtiment en question, situé rue Méchain dans le 14ème arrondissement de Paris… a déjà été construit et est même déjà habité.

Le permis de construire en question a été accordé fin 2018, tandis que la mobilisation contre ce projet a débuté en août 2019. Malgré une pétition (qui compte plus de 1.800 signatures) adressée notamment au ministère de la Culture et à la mairie de Paris, ainsi qu'un recours au tribunal administratif de Paris, l’immeuble a été construit en 2020. Après ce succès quelque peu particulier, les opposants à ce projet, jugé "trop banal" et "dégradant" pour l'oeuvre de Robert Mallet-Stevens, ne veulent pas s’arrêter là. “Ce n'est pas le tout d'avoir contré ce permis avec succès, ni d'avoir obtenu le classement en Monument historique (pour l’immeuble construit par Robert Mallet-Stevens, ndlr), beaucoup plus protecteur. Nous allons devoir attaquer au civil et donc mener un nouveau procès pour obtenir la démolition”, assure au Parisien Patrice Maire, président de Monts 14.

>> A lire aussi - Obtenir votre permis de construire sans difficultés : voici les démarches à (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Assurance emprunteur : n'hésitez pas à renégocier à l'aide d'un courtier, selon le DG d'Orpi
Loi climat : le nombre de logements interdits à la location pourrait être bien plus important finalement
Loi climat : l’exécutif accusé de faire un bond en arrière sur la rénovation énergétique
Les ravages de la mérule dans nos logements
Le nouveau diagnostic de performance énergétique va-t-il générer des contentieux ?