La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 570,19
    -52,40 (-0,79 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 130,84
    -39,03 (-0,94 %)
     
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,44 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1732
    -0,0040 (-0,34 %)
     
  • Gold future

    1 753,90
    -2,80 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    40 898,30
    +389,50 (+0,96 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 193,48
    -32,05 (-2,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,96
    -0,65 (-0,90 %)
     
  • DAX

    15 490,17
    -161,58 (-1,03 %)
     
  • FTSE 100

    6 963,64
    -63,84 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,96 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 920,76
    +252,91 (+1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3737
    -0,0059 (-0,43 %)
     

Un père harcelé par son patron pour avoir demandé un congé parental

·2 min de lecture
Un père harcelé par son patron pour avoir demandé un congé parental

Un père de famille qui voulait s'occuper de ses trois enfants pendant un an a subi les foudres de son patron.

En France, en 2021, des jeunes pères peuvent subir brimades, intimidations et menaces pour simplement vouloir s’occuper de leurs enfants. Grégory, ouvrier agricole et papa de 3 enfants dont des jumeaux en bas-âge, peut en témoigner puisqu’il a été victime de harcèlement au travail. Son tort ? Avoir demandé un congé parental d’une année à son employeur pour s’occuper de sa famille comme la loi le lui autorise, raconte RMC. Ce choix a provoqué l’ire de son patron, passablement énervé de devoir faire sans son salarié pendant un an. 

Dans un document sonore transmis par Grégory à l’émission "Apolline Matin", le patron va jusqu’à menacer son employé. "Ne me parle pas de congé parental. Je ne suis pas d'accord de toute façon. Et tu me regardes dans les yeux quand je te parle. Tu peux être fier de toi, un mec qui fait le gardiennage d'enfants... Une femme d'accord mais toi ?! Tu fais partie des branleurs qui ne font pas avancer le pays, t'es qu'un cas soc'. J'ai qu'une hâte c'est que tu te barres !"

VIDÉO - Alexandre Marcel : "Augmenter la durée du congé paternité ancre le nouveau rôle des papas qui ont envie d’être plus présents"

Puisqu’une entreprise ne peut se soustraire à cette obligation légale, l’ouvrier agricole a pu prendre son congé parental. Sans le moindre regret. "Les enfants, ça grandit tellement vite, qu'il faut en profiter. Je suis fier aujourd'hui, tous les matins quand je vois mes enfants je me dis que je fais ça pour eux. Mon fils, je l'encouragerai à prendre son congé aussi", confie-t-il.

>> Inscrivez-vous à notre newsletter "Yahoo Pour Vous" pour recevoir toutes les infos utiles pour votre quotidien

Mais toutes les bonnes choses ont une fin et le retour au travail est programmé pour la fin du mois de septembre. Le papa comblé craint la réaction de son patron qui a dû embaucher un prestataire de service pour l’aider à la ferme. Contacté par RMC, ce dernier a indiqué qu’une rupture conventionnelle était à l’étude.

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles